NOUVELLES
05/02/2016 06:09 EST | Actualisé 05/02/2017 00:12 EST

Allemagne: un ex-garde d'Auschwitz de 93 ans jugé mi-avril

Un ancien gardien d'Auschwitz, âgé de 93 ans, va comparaître à partir du 13 avril devant le tribunal allemand d'Hanau (ouest) pour complicité d'assassinat, a indiqué vendredi la juridiction, dans un communiqué.

Le prévenu, qui avait 19-20 ans à l'époque des faits, sera jugé par un tribunal des mineurs pour avoir entre le 1er novembre 1942 et le 25 juin 1943 pris part en tant que membre de l'unité SS "Totenkopf" (tête de mort), à la surveillance de "trois transports de personnes déportées en provenance de Berlin, de Drancy (France) et de Westerbork (Pays-Bas)".

"Parmi les déportés, au moins 1.075 personnes ont été cruellement et sournoisement assassinées immédiatement après leur arrivée à Auschwitz", souligne le communiqué du tribunal régional d'Hanau.

Le tribunal a procédé à une expertise médicale qui a déterminé que cet homme était en capacité de comparaître mais les audiences doivent être limitées "à chaque fois à quatre heures par jour", a-t-il précisé.

"Jusqu'à maintenant, trois parents de victimes se sont constitués parties civiles", a-t-il ajouté.

Ce prévenu dont l'identité n'a pas été donnée par le tribunal est le troisième gardien d'Auschwitz à devoir être jugé cette année.

Deux anciens SS d'Auschwitz, Reinhold Hanning, 94 ans et Hubert Zafke, 95 ans, doivent également commencer à comparaître devant la justice allemande sous l'accusation de complicité dans l'extermination des Juifs, lors de deux procès distincts, le premier à partir de jeudi prochain à Detmold (ouest) et le second à partir du 29 février à Neubrandenburg (nord-est).

elr/alf/mr