NOUVELLES
05/02/2016 07:00 EST | Actualisé 05/02/2016 07:00 EST

Agressions sur des mineures: Mathieu Roy plaide coupable et écope de 57 mois de prison

Facebook

TROIS-RIVIÈRES _ Mathieu Roy, qui était accusé d'avoir agressé sexuellement deux adolescentes, a écopé d'une peine de prison de 57 mois après avoir plaidé coupable aux accusations qui pesaient contre lui.

L'homme de 32 ans, qui avait d'abord plaidé non coupable, a changé son plaidoyer vendredi et il a reçu sa peine de la juge Guylaine Tremblay le même jour. En raison de sa détention provisoire, il lui reste 45 mois derrière les barreaux. Mathieu Roy sera inscrit toute sa vie au registre des délinquants sexuels.

L'individu a admis avoir eu une vingtaine de relations sexuelles complètes avec deux jeunes filles.

La peine de 57 mois était une suggestion commune des avocats de la Couronne et de la défense. Lorsque la peine a été prononcée, Mathieu Roy a éclaté en sanglots dans la salle d'audience.

Dans le premier dossier, le suspect était accusé d'agression et d'attouchements sexuels sur une fillette de 11 ans. Les faits se seraient déroulés à Trois-Rivières sur plusieurs mois, entre le 25 août 2014 et le 21 avril 2015.

La victime est tombée enceinte pour ensuite accoucher au mois de mai à l'âge de 12 ans. C'est lorsque la jeune fille, qui a un surplus de poids, s'était plainte de nausées qu'un médecin avait découvert qu'elle était déjà enceinte de 36 semaines.

"J'ai vécu l'enfer, je n'ai plus une vie d'enfant", a écrit la plus jeune des victimes dans une lettre remise au juge.

Dans le second dossier, Mathieu Roy était également accusé d'agression et d'attouchements sexuels, mais cette fois sur une adolescente de moins de 16 ans. Les agressions seraient également survenues sur une période prolongée, entre le 1er décembre 2013 et le 1er avril 2014 à Trois-Rivières.

(Avec la collaboration de Cogeco Nouvelles)