NOUVELLES
04/02/2016 08:11 EST | Actualisé 04/02/2017 00:12 EST

Viacom: Sumner Redstone remplacé à la tête du conseil d'administration

Après CBS la veille, le magnat américain des médias Sumner Redstone, âgé de 92 ans et dont l'état de santé suscite beaucoup de spéculations, a abandonné jeudi la présidence exécutive du conseil d'administration du deuxième groupe qu'il contrôle, Viacom.

Il y est remplacé par le directeur général Philippe Dauman, qui est ainsi promu PDG. Une solution similaire avait déjà été annoncée mercredi chez CBS, où le directeur général Leslie Moonves a également pris la tête du conseil d'administration.

Sumner Redstone est l'actionnaire majoritaire des deux groupes, mais il n'a plus été vu ni entendu en public depuis des mois. Dans un recours judiciaire l'an dernier, l'une de ses proches tombée en disgrâce, Manuela Herzer, a même affirmé qu'il n'était plus qu'un "fantôme vivant" aux capacités mentales déclinantes.

Les avocats du magnat ont démenti en accusant Mme Herzer d'avoir des visées financières, mais cela a alimenté les spéculations sur l'état de santé du vieillard et les doutes sur sa capacité à assurer ses fonctions.

Philippe Dauman est directeur général de Viacom depuis 2006.

William Schwartz, qui préside le comité de nomination au sein du conseil d'administration, a justifié ce choix par "le besoin d'une direction chevronnée dans cette période de changement sans précédent, (de) l'expérience de Philippe, sa connaissance inégalée de Viacom et sa vision à long terme pour l'entreprise".

La fille du magnat, Shari, qui avait appuyé la promotion de Leslie Moonves chez CBS, avait en revanche laissé entendre mercredi qu'elle ne soutiendrait pas une solution similaire chez Viacom, en affichant sa volonté de privilégier "un dirigeant avec une voix indépendante", qui ne soit pas lié à la famille Redstone.

Philippe Dauman est un proche du magnat, désigné il y a quelque mois comme légataire pour toutes les décisions de santé. Il siège au conseil d'administration de la holding familiale qui contrôle les participations dans CBS et Viacom, et il figurerait aussi, d'après plusieurs médias américains, parmi les administrateurs de la fondation mise sur pied pour gérer sa fortune.

La succession de Sumner Redstone suscitait une nervosité croissante des investisseurs étant donné les difficultés que connaissent actuellement les grands groupes de télévision pour s'adapter au virage de la vidéo en ligne.

Viacom est encore plus inquiète en la matière que CBS car ses chaînes vedettes, MTV et Nickelodeon, s'adressent à un public jeune, plus susceptible de regarder la télévision sur internet.

soe/jld/are

VIACOM

CBS CORPORATION