Urban Outfitters pourrait devoir payer la nation navajo

Urban Outfitters retail store sign in Philadelphia, PA
Urban Outfitters retail store sign in Philadelphia, PA

Urban Outfitters pourrait être condamnée à payer des millions de dollars à une nation autochtone.

La marque de vêtements se retrouve en cour après que la nation navajo ait décidé d'agir pour cesser l’utilisation injustifiée et abusive du terme « Navajo » pour décrire les articles vendus chez Urban Outfitters.

Selon ce que rapporte Fashionista, la nation navajo tente actuellement de récupérer des dommages monétaires jusqu’à aussi loin que 2008, ce que conteste Urban Outfitters. La marque soutient que la communauté a « dormi sur ses présumés droits » pendant au moins une décennie et que l’action en cour survient trop tard.

Ce n’est pas la première fois qu’Urban Outfitters se retrouve pointé du doigt. Après le chandail qui rappelle l’Holocauste, le t-shirt orné de taches de sang et celui qui glorifie la dépression, plus rien ne nous surprend de la part de la marque.

Les polémiques mode les plus marquantes