NOUVELLES
04/02/2016 06:38 EST | Actualisé 04/02/2017 00:12 EST

Une troupe joue Hamlet au milieu du camp de migrants à Calais

La compagnie théâtrale londonienne Globe a présenté mercredi Hamlet de Shakespeare dans le camp de migrants de Calais surnommé la « jungle ».

Les 3000 spectateurs constitués de migrants du Moyen-Orient et d'Afrique ont regardé la pièce présentée en plein air.

La scène improvisée était située à côté du dôme du Good Chance Theatre, qui a été installé l'automne dernier dans le camp.

« Hamlet porte sur un homme confus, qui doute, qui contemple la vie et la mort et qui est dans le milieu d'une décision. Telle est la situation et la réalité de bien des jeunes hommes dans le camp », a déclaré Joe Murphy, l'un des directeurs artistiques du Good Chance Theatre.

Joe Murphy pousse cette comparaison encore plus loin : « Il y a beaucoup de jeunes enfants ici sans leur famille et ils vivent exactement la même situation qui est racontée dans Hamlet », dit-il en faisant référence à l'assassinat du père du prince du Danemark.

Les migrants viennent à Calais dans l'espoir de passer en Angleterre, un périple de plus en plus difficile depuis que les autorités ont intensifié la sécurité autour du port et de l'Eurotunnel.

La plupart des spectateurs semblaient peu familiers avec l'œuvre de Shakespeare et l'histoire puissante du prince danois, mais ils ont applaudi et ont ri alors que les acteurs bravaient le froid pendant la prestation. Afin de les aider, des synopsis de la pièce ont été distribués en anglais et dans une variété de langues, dont le farsi et le pashtoun.

Certains migrants connaissaient Shakespeare et ses pièces. Ils étaient bien heureux d'oublier, pour quelques instants, la difficile vie du camp.

La représentation de la compagnie théâtrale londonienne Globe au camp de Calais était la plus audacieuse de la tournée mondiale de 166 pays amorcée le 23 avril 2014, pour le 450e anniversaire de naissance de Shakespeare. Cette longue tournée se terminera en Grande-Bretagne le 23 avril prochain pour le 400e anniversaire de la mort du dramaturge.

Des camps de réfugiés faisaient partie de cette tournée de la troupe Globe, à la suite d'une tentative infructueuse de présenter la pièce en Syrie, qui est en pleine guerre civile.

« Beaucoup de gens s'ennuient dans ces camps et il y a beaucoup de besoins. Donc, nous pouvons offrir un divertissement de deux heures », a raconté Thomas Bird, le producteur délégué du Globe.

Selon lui, la troupe essaie d'offrir une expérience qui ne nécessite aucune connaissance préalable de Shakespeare. « L'œuvre d'Hamlet est très adaptable. »