NOUVELLES
04/02/2016 00:40 EST | Actualisé 04/02/2017 00:12 EST

Un étudiant italien disparu au Caire probablement mort (ministère)

Un étudiant italien "mystérieusement disparu" au Caire le 25 janvier est probablement mort et Rome a demandé l'ouverture d'une enquête commune, impliquant aussi des experts italiens, a indiqué tard mercredi soir le ministère italien des Affaires étrangères dans un communiqué.

Interrogé jeudi matin par l'AFP, le ministère n'était toujours pas en mesure de confirmer officiellement le décès du jeune homme.

"Le gouvernement italien a appris le probable épilogue tragique" de l'affaire Giulio Regeni, étudiant de 28 ans qui a mystérieusement disparu le soir du 25 janvier dans le centre de la capitale" égyptienne, indique le communiqué.

"Dans l'attente d'une confirmation officielle de la part des autorités égyptiennes, le ministre des Affaires étrangères Paolo Gentiloni a exprimé ses condoléances ainsi que celles du gouvernement à la famille", poursuit le communiqué.

C'est la famille du jeune homme, qui se trouvait au Caire pour suivre les développements de cette affaire "qui a été informée de cette nouvelle toujours pas confirmée officiellement", souligne le communiqué.

Le gouvernement italien demande "l'engagement maximal" des autorités égyptiennes pour élucider cette affaire et "l'ouverture immédiate d'une enquête commune avec la participation d'experts italiens".

Selon les médias italiens, le jeune homme aurait été torturé et son corps jeté dans une fosse dans les environs du Caire.

ljm/ob/ros