NOUVELLES
04/02/2016 08:16 EST | Actualisé 04/02/2017 00:12 EST

Un chauffard ivre qui avait tué un grand-père et trois enfants plaide coupable

NEWMARKET, Ont. — Un chauffard en état d'ébriété qui avait tué un grand-père et ses trois petits-enfants sur une route de l'Ontario a finalement plaidé coupable à six chefs d'accusation, jeudi.

Marco Muzzo, âgé de 29 ans, faisait face à douze chefs d'accusation de conduite avec capacités affaiblies et de six chefs de conduite dangereuse d'un véhicule à moteur.

Il a finalement plaidé coupable, jeudi, à quatre chefs de conduite avec capacités affaiblies causant la mort, et à deux chefs de conduite avec capacités affaiblies causant des lésions corporelles.

L'homme a été libéré jeudi en échange d'une caution de 1 million $, en attendant de connaître sa peine, plus tard ce mois-ci. Il devra aussi respecter plusieurs conditions, notamment de ne pas boire et de ne plus conduire.

Le terrible accident, survenu le 27 septembre dernier, avait fauché la vie de Daniel Neville-Lake, neuf ans, son petit frère Harrison, cinq ans, leur petite soeur Milly, deux ans, et le grand-père des enfants, Gary Neville, 65 ans. La grand-mère et l'arrière-grand-mère des enfants avaient aussi été blessées dans l'accident.

L'accusé était passé tout droit à un arrêt obligatoire, à Vaughan, et son véhicule utilitaire sport avait violemment embouti le côté de la fourgonnette dans laquelle prenaient place les victimes. On a appris au procès que M. Muzzo roulait trop vite et que son taux d'alcoolémie atteignait entre 192 et 204, soit environ deux fois et demi la limite permise (80).

Marco Muzzo est issu de l'une des plus riches familles du pays, qui possède l'entreprise de panneaux de gypse Marel Contractors, et qui vaudrait près de 1,8 milliard $, selon le magazine «Canadian Business».