NOUVELLES
04/02/2016 01:48 EST | Actualisé 04/02/2017 00:12 EST

Turquie: le meurtrier présumé d'un célèbre industriel inculpé et écroué vingt ans après

La justice turque a inculpé et écroué jeudi le meurtrier présumé d'un célèbre industriel turc arrêté cette semaine après vingt ans de cavale alors qu'il s'apprêtait, selon les autorités, à commettre un attentat, a rapporté la presse locale.

Traqué par toutes les polices de Turquie depuis 1996, Ismail Akkol a été formellement accusé par un tribunal d'Istanbul de l'assassinat d'Özdemir Sabanci, l'un des dirigeants du célèbre conglomérat industriel turc éponyme, a précisé l'agence de presse Dogan.

Il a été immédiatement placé en détention provisoire, a ajouté l'agence.

Membre du Parti-Front révolutionnaire de libération du peuple (DHKP-C), M. Akkol a été interpellé mardi avec une femme à la gare routière de Söke, dans la province d'Aydin (ouest), en possession d'un lance-roquettes, d'une grenade, d'armes de poing et de munitions, selon le bureau du gouverneur local.

Selon des sources policières citées par Dogan, lui et sa complice voyageaient sous de fausses identités et préparaient un attentat à Ankara.

D'inspiration marxiste, le DHKP-C est un groupe radical interdit qui a commis de nombreux attentats sur le sol turc depuis les années 1970, notamment contre des personnalités représentant l'Etat turc, le capitalisme turc ou les intérêts américains.

L'attentat qui avait visé M. Sabanci en janvier 1996 avait également coûté la vie à un cadre de son entreprise ainsi qu'à sa secrétaire.

La police turque est sur le qui-vive depuis l'été dernier et une série d'attentats attribués par les autorités au groupe jihadiste Etat islamique (EI).

Le dernier d'entre eux, le 12 janvier à Istanbul, a tué onze touristes allemands dans le district historique de Sultanahmet. En octobre, un autre attentat suicide, le plus meurtrier jamais commis sur le sol turc, avait provoqué la mort de 103 personnes lors d'une manifestation prokurde devant la gare centrale d'Ankara.

pa/pyv