NOUVELLES
04/02/2016 01:16 EST | Actualisé 04/02/2017 00:12 EST

Thaïlande: quand la police fait une descente dans un club de bridge

Dans la station balnéaire de Pattaya, haut lieu de la prostitution et du crime organisé en Thaïlande, la police a lancé une opération mercredi soir et placé en garde à vue une trentaine de retraités étrangers adeptes du bridge.

Le club de bridge, qui existe depuis des années dans cette ville au sud de Bangkok, où vivent de nombreux Européens à la retraite, a fait l'objet d'une plainte anonyme pour paris illégaux.

En Thaïlande, en dehors de la loterie et de certains combats d'animaux, les jeux d'argent sont interdits et il n'existe pas de casinos. Toutefois les formes de paris clandestins sont très développés, notamment autour du football anglais.

"Il y avait 32 personnes, uniquement des étrangers, arrêtés mercredi soir pour avoir parier de l'argent", a expliqué à l'AFP le colonel Suthat Pumpanmuang, de la police de Pattaya.

Après douze heures de garde à vue et le paiement d'une caution de 5.000 baths (126 euros), ils ont tous été relâchés, à l'exception d'une personne qui n'a pas réglé la caution.

"Le président du club de bridge fait valoir qu'il ne s'agit pas d'un jeu (pour l'argent)", a toutefois précisé Suthat Pumpanmuang.

Depuis leur prise de pouvoir par un coup d'Etat en mai 2014, la junte a promis d'éradiquer les réseaux criminels. Pour cela, elle a notamment mis en place un centre de lutte contre la corruption qui reçoit les dénonciations anonymes.

Fin novembre, à Pattaya, un membre australien des Hells Angels a été enlevé en plein jour par des rivaux alors qu'il se trouvait dans son appartement. Il a été retrouvé quelques jours plus tard assassiné et enterré dans une tombe peu profonde juste à l'extérieur de la ville.

ask-tib/ros