NOUVELLES
04/02/2016 10:32 EST | Actualisé 04/02/2017 00:12 EST

Syrie: consultations au Conseil de sécurité vendredi matin (diplomates)

Le Conseil de sécurité tiendra vendredi matin des consultations avec le médiateur de l'ONU en Syrie Staffan de Mistura, ont indiqué jeudi des diplomates.

M. de Mistura rendra compte aux ambassadeurs des 15 pays membres de sa décision de suspendre les négociations de paix de Genève.

Cette réunion à huis clos a été demandée par le Venezuela, qui préside le Conseil en février.

Après six jours de discussions à Genève avec le régime syrien d'une part, l'opposition de l'autre, M. de Mistura a annoncé mercredi à Genève une "pause" dans ce processus censé enclencher une solution politique au conflit.

Il s'est refusé à parler "d'échec" et a déclaré avoir fixé la date du 25 février pour une reprise des discussions, mais celle-ci reste incertaine.

Selon l'ambassadeur vénézuélien Rafael Ramirez Carreno, qui préside le Conseil en février.

La réunion de vendredi sera essentiellement "une session d'information". "Nous voulons apprendre directement (de M. de Mistura) ce qui s'est passé", a-t-il indiqué à la presse.

Le Conseil, a-t-il souligné, "soutient le dialogue politique (entre gouvernement et opposition en Syrie) et le travail de M. de Mistura", qui s'adressera aux quinze ambassadeurs par vidéoconférence.

"Il n'y a pas de solution militaire possible en Syrie, nous pensons que toutes les parties doivent oeuvrer pour la paix", a-t-il ajouté.

Il n'est pas prévu pour l'instant que le Conseil publie une déclaration à l'issue de ses consultations, a ajouté l'ambassadeur vénézuélien.

avz/elc