NOUVELLES
04/02/2016 10:09 EST | Actualisé 04/02/2017 00:12 EST

Martel: Hydro-Québec envisage éventuellement des acquisitions à l'étranger

MONTRÉAL — Hydro-Québec envisage éventuellement des acquisitions à l'étranger et estime qu'il s'agirait là d'une bonne occasion de croissance pour les prochaines années, au même titre que les exportations d'électricité.

Le président-directeur général d'Hydro-Québec, Éric Martel, a fait part de ses plans à cet effet au cours d'une causerie devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, jeudi, et à l'occasion d'une rencontre avec la presse qui a suivi.

M. Martel rapporte qu'après son arrivée à la tête d'Hydro-Québec, il y a sept mois, il a même créé un groupe fusions et acquisitions pour s'occuper de ces dossiers.

Il s'intéresse particulièrement à des infrastructures, des entreprises de production et de transport à haute tension, dans les Amériques et un peu en Europe, a-t-il précisé.

Les exportations demeureront tout de même un créneau de choix pour accroître la rentabilité d'Hydro-Québec. M. Martel a réitéré son intérêt pour les États de la Nouvelle-Angleterre jusqu'au Rhode Island, l'État de New York, en plus des Maritimes et de l'Ontario.