NOUVELLES
04/02/2016 08:02 EST | Actualisé 04/02/2017 00:12 EST

Le NPD propose un comité mulitipatite pour étudier la réforme du mode de scrutin

OTTAWA — Le Nouveau Parti démocratique (NPD) propose la création d'un comité multipartite reflétant la distribution des votes des dernières élections pour se pencher sur la réforme du mode de scrutin.

Le premier ministre Justin Trudeau a promis que les élections du 19 octobre dernier seraient les dernières selon un système uninominal majoritaire à un tour. La ministre des Institutions démocratiques, Maryam Monsef, a pour mission de faire en sorte que cette promesse se concrétise dans quatre ans.

Les conservateurs exigent que cette réforme démocratique soit soumise à un vote de la population par un référendum.

Mais le député néo-démocrate Nathan Cullen ne croit pas que cela soit nécessaire. Jeudi, il a envoyé une lettre à la ministre Monsef pour lui proposer la création d'un comité sur lequel siégeraient cinq députés libéraux, trois conservateurs, deux néo-démocrates, un bloquiste et un vert. Ils présenteraient par la suite leurs recommandations au Parlement.

Cette façon de faire aurait comme avantage de ne pas laisser seulement aux libéraux, majoritaires aux Communes, le soin de décider comment les Canadiens éliront leur prochain gouvernement.

Selon M. Cullen, «aucun parti ne devrait avoir le pouvoir de modifier de façon unilatérale les fondements de nos institutions démocratiques».