NOUVELLES
04/02/2016 07:27 EST | Actualisé 04/02/2017 00:12 EST

Le carnaval de Cologne débute en Allemagne, sur fond d'inquiétude

COLOGNE, Allemagne — Des tirs de canons et une pluie de confettis ont marqué jeudi le début du carnaval annuel de Cologne, dans l'ouest de l'Allemagne — cinq jours de festivités pendant lesquels les fêtards prennent le contrôle des rues de la ville.

Les fêtes de cette année se dérouleront toutefois sous l'ombrage des agressions sexuelles et des vols commis lors des festivités du Nouvel An. Plus de 2000 policiers, soit le double du nombre habituel, ont été déployés pour assurer la sécurité du public.

La police a dit que les crimes ont été principalement commis par des étrangers, ce qui a alimenté les débats dans un pays qui a accueilli près de 1,1 million de réfugiés et migrants l'an dernier.

La mairesse de Cologne, Henriette Reker, s'est engagée à empêcher toute répétition de ces événements malheureux. Des postes de sécurité spéciaux où les gens qui en ressentent le besoin peuvent se réfugier ont été installés sur les grandes places publiques.

Les procureurs de Cologne disent avoir reçu 1037 plaintes criminelles en lien avec les incidents du Nouvel An, dont 446 allégations d'agressions sexuelles, y compris trois viols. Des poursuites criminelles ont été intentées contre 50 individus, dont 11 qui sont derrière les barreaux.

La majorité des suspects sont originaires d'Algérie, du Maroc et de Tunisie. Plusieurs sont des demandeurs d'asile.

Les dirigeants de Cologne ont ajouté des caméras vidéo et de l'éclairage pour décourager les malfaiteurs et faciliter, au besoin, leur identification et leur arrestation.