NOUVELLES
04/02/2016 14:58 EST | Actualisé 04/02/2017 00:12 EST

L'achat de Wind par Shaw ne sera pas contesté par le Bureau de la concurrence

OTTAWA — Le Bureau de la concurrence a annoncé, jeudi, qu'il ne contesterait pas l'acquisition proposée du fournisseur de services sans fil Wind Mobile par Shaw Communications.

En délivrant une lettre de non-intervention, l'organisme fédéral a déclaré que la transaction d'une valeur de 1,6 milliard $ n'aurait vraisemblablement pas pour effet d'empêcher ou de diminuer sensiblement la concurrence.

Selon le Bureau, les deux entreprises ne se font pas concurrence présentement puisque Shaw ne possède aucun actif sur le marché du sans-fil.

Par conséquent, l'acquisition proposée n'augmenterait pas le degré de concentration dans l'industrie canadienne des services sans fil mobiles.

L'entente permettra toutefois à Shaw (TSX:SJR.B) de remplacer Wind comme concurrent par rapport aux trois fournisseurs de services sans fil mobiles nationaux, soit Bell, Rogers et Telus, dans les zones urbaines du sud et de l'est de l'Ontario, en Alberta et en Colombie-Britannique.