NOUVELLES
04/02/2016 04:18 EST | Actualisé 04/02/2017 00:12 EST

Invincibilité: le PSG encore loin des records européens

Le record national de 33 matches de championnat sans défaite établi mercredi par le Paris SG reste à bonne distance des records européens en la matière, dominés par le Steaua Bucarest (106 matches entre 1986 et 1989) lauréat de la C1 en 1986.

. Espagne: la Real Sociedad, l'invité surprise

Ni Real Madrid, ni FC Barcelone: en Liga, le record d'invincibilité est la propriété de la Real Sociedad. Avec le mythique entraîneur Alberto Ormaetxea sur le banc, le club de Saint-Sébastien avait enchaîné 38 matches sans perdre lors des saisons 1978-1979 et 1979-1980.

En Espagne, où aucune équipe n'a jamais fini le championnat invaincue, quasiment tous les autres records sont détenus par le Real et le Barça, notamment le nombre de victoires (32 en 38 matches pour le Real 2011-2012 et le Barça 2012-2013, pour un record de 100 points).

. Angleterre: "Invincibles" Gunners

Arsenal détient la plus longue série sans défaite avec 49 matches entre mai 2003 et octobre 2004. Les "Invincibles" d'Arsène Wenger (Lehmann, Campbell, Keown, Pires, Vieira, Bergkamp, Henry...) avaient chuté 2-0 à Manchester United après avoir été la première équipe anglaise d'après-guerre à finir une saison invaincue (2003-2004).

"Je suis très fier de ça, parce qu'il n'y a pas beaucoup de marge pour faire mieux, a déclaré l'entraîneur français à l'anniversaire des dix ans du record. La qualité des joueurs que j'avais était absolument exceptionnelle".

. Allemagne: le Bayern Heynckes-Guardiola

La meilleure série allemande revient sans surprise au Bayern Munich, avec 53 matches sans perdre entre octobre 2012 et avril 2014. Ce fut réalisé à cheval sur deux saisons et avec deux entraîneurs aux commandes, Jupp Heynckes (parti au printemps 2013 sur un triplé Championnat-Coupe-Ligue des champions) puis Pep Guardiola.

C'était une période faste en records pour le Bayern: la saison du triplé, il s'en est adjugé 30 (25 battus et 5 égalés), dont les 34 journées passées en tête, les 91 points, une seule défaite... Puis en 2013-2014, il a aligné 19 victoires d'affilée, autre record national.

. Italie: le Milan de Capello

En Serie A, le record d'invincibilité appartient à l'AC Milan de Fabio Capello avec 58 matches sans défaite, à cheval sur trois saisons, de mai 1991 (fin de l'époque Arrigo Sacchi) à mars 1993. Les Rossoneri ont gagné la C1 juste avant (1989 et 1990) et juste après (1994).

Particularité italienne, trois équipes ont bouclé une saison complète sans perdre: le Milan de 1991-1992 donc, la Juventus 2011-2012 (avec Ibrahimovic meilleur buteur) et... Pérouse en 1978-79, qui avait alors trouvé le moyen de finir deuxième en raison d'un grand nombre de nuls.

. Portugal: le Benfica des 70's

Le record d'invincibilité est détenu par le Benfica Lisbonne, avec 56 matches sans défaite en championnat entre octobre 1976 et août 1978. Le grand rival, le FC Porto, a échoué à l'égaler en enchaînant 55 matches sans défaite (2010-2012). Ces deux équipes ont aussi terminé une saison invaincues, les Lisboètes en 1972-1973 et les Dragons en 2010-2011.

A noter un autre record national propriété du Benfica d'Eusebio: 29 victoires d'affilée en championnat (1971-1973).

. Europe: le Steaua de Hagi

Le record européen est détenu par le mythique Steaua Bucarest de la deuxième partie des années 1980, avec 106 matches sans défaite entre 1986 et 1989. Les Roumains, emmenés par le génial meneur Gheorghe Hagi, avaient réalisé trois doublés coupe-championnat consécutifs et remporté au passage la C1, en battant le Barça en finale (0-0 a.p., 2-0 t.a.b.).

Un record d'invincibilité national se détache également, réalisé avant-guerre: en Belgique, l'Union Saint-Gilloise (aujourd'hui en D3) a aligné 60 matches sans défaite, entre 1933 et 1935. Le club est du coup surnommé "Union 60", et un Trophée Jules Pappaert, du nom du capitaine de l'époque, est remis chaque année à l'équipe qui reste le plus longtemps invaincue.

Plus longues séries d'invincibilité dans les championnats européens d'après-guerre (source UEFA):

1. Steaua Bucarest (ROU/1986-1989): 106 matches

2. Sheriff Tiraspol (MDA/2006-2008): 63

3. Levadia Tallinn (EST/2008-2009): 61

4. FC Shirak (ARM/1993-1995): 59

. FC Pyunik (ARM/2002-2004): 59

6. AC Milan (ITA/1991-1993): 58

. Olympiakos (GRE/1972-1974): 58

. Skonto Riga (LAT/1993-1996): 58

9. Benfica (POR/1976-1978): 56

10. FC Porto (POR/2010-2012): 55

. Shakhtar Donetsk (UKR/2000-2002): 55

bur-ybl/nip/cto