NOUVELLES
04/02/2016 07:34 EST | Actualisé 04/02/2017 00:12 EST

Infrastructures et Énergie-Est au menu de la rencontre des maires

Les maires des grandes villes du pays sont à Ottawa pour réclamer, entre autres, des fonds du fédéral pour leurs infrastructures. Mais dès leur arrivée dans la capitale, ils n'ont pas pu éviter la question du projet d'oléoduc Énergie-Est. Or, si pour réclamer des investissements les maires semblent parler d'une seule voix, le scénario est bien différent quand il est question de pipelines.

Un texte de Raphaël Bouvier-Auclair

Pour le maire de Calgary, Naheed Nenshi, Montréal peut s'opposer au projet de pipeline si elle le veut. Mais il rappelle que la décision finale viendra du gouvernement fédéral.

Le maire de Montréal Denis Coderre affirme que le débat autour du projet de Transcanada n'est pas en train de diviser le pays. Selon lui, les villes et leurs citoyens doivent avoir leur mot à dire.

Son collègue de Québec Régis Labeaume, favorable à l'oléoduc, croit que l'entreprise derrière le projet, ne peut pas avoir carte blanche.

Investissements en infrastructures

En campagne, Justin Trudeau s'est engagé à investir 125 milliards de dollars sur dix ans dans les infrastructures au pays. Une promesse phare qui n'est pas tombée dans l'oreille d'un sourd. Les maires attendent avec impatience de recevoir de l'argent d'Ottawa.

Hier, le premier ministre Trudeau a dit que son gouvernement allait rapidement verser à l'Alberta environ 700 millions de dollars en fonds existants pour les infrastructures, afin d'aider cette province qui traverse des dificultés avec la chute des prix du pétrole.

L'épineuse question d'Uber

Dans plusieurs villes canadiennes, les tensions sont vives entre les chauffeurs de Taxi et le service Uber. Le maire d'Edmonton, dont la ville a récemment légalisé et encadré le service, entend profiter de sa présence à Ottawa pour partager son expérience à ses collègues.

Au cours de la rencontre de deux jours, les représentants des principales villes canadiennes vont avoir l'occasion de rencontrer de nombreux ministres. En plus du ministre des Infrastructures et des Collectivités, ils auront des discussions avec le ministre de l'Immigration et celui des Finances. Vendredi matin, les maires rencontreront le premier ministre Justin Trudeau.