NOUVELLES
04/02/2016 04:27 EST | Actualisé 04/02/2017 00:12 EST

Grèce: Bruxelles table sur une récession moindre en 2016

La Commission européenne a amélioré jeudi ses prévisions pour la Grèce, tablant sur une récession moindre en 2016 et un rebond grâce aux réformes, notamment celle des retraites contre laquelle la mobilisation s'étendait le même jour dans ce pays.

Après une croissance nulle en 2015, la Commission table désormais, dans ses prévisions d'hiver, sur une récession de -0,7% cette année et un rebond de +2,7% en 2017.

Dans ses prévisions d'automne, diffusées le 5 novembre dernier, la Commission tablait encore sur une contraction du Produit intérieur brut (PIB) à -1,4% en 2015 et -1,3% en 2016. Elle prévoyait en revanche déjà un retour à la croissance de 2,7% en 2017.

"La récession devrait être moindre qu'attendu initialement. Il y a de bons signes de stabilisation", a déclaré le commissaire en charge de l'Economie, Pierre Moscovici, lors d'une conférence de presse à Bruxelles, tout en ajoutant cependant: "cette révision à la hausse ne doit pas ouvrir la porte à l'autosatisfaction".

Et de marteler: "La clé de tout, ce sont les réformes, la bonne avancée du programme, que le processus s'engage de manière vertueuse (...) La réforme la plus attendue c'est celle des retraites, mais ce n'est pas la plus aisée".

Au même moment avait lieu en Grèce une grève générale contre la réforme des retraites voulue par les créanciers du pays et soutenue par Alexis Tsipras, élu il y a un an sur la promesse d'en finir avec les plans d'aide au pays, assortis de réformes difficiles.

C'est la troisième fois que le Premier ministre grec fait face à une telle mobilisation, après avoir dû accepter lui-même en juillet un de ces plans contre 86 milliards d'euros de prêts.

Interrogé une nouvelle fois sur un lien entre l'évaluation des réformes d'Athènes et les critiques de Bruxelles concernant le contrôle aux frontières dans la crise des migrants, M. Moscovici a répété qu'il s'agissait de "processus disjoints".

"Ne mélangeons pas les deux processus même si nous parlons d'un même pays", a-t-il dit.

clp/mad/pyv