NOUVELLES
04/02/2016 06:00 EST | Actualisé 04/02/2017 00:12 EST

Fausse alerte à la bombe sur un vol Madrid-Ryad de Saudi Arabian Airlines

Un avion de la Saudi Arabian Airlines, en partance pour Ryad, a dû être évacué jeudi à l'aéroport de Madrid en raison d'une fausse alerte, ont indiqué les autorités aéroportuaires.

Le gestionnaire d'aéroports Aena a annoncé à 15h30 (14h30 GMT) à l'AFP qu'il s'agissait d'une fausse alerte.

La garde civile, chargée de l'enquête, a précisé que l'alerte avait été déclenchée en raison d'un morceau de papier cloué dans l'avion à l'aide d'un couteau où était écrit "11h30. Bombe", en anglais.

Le commandant a alors décidé de demander le déclenchement de "l'alerte générale", qui a ensuite été réduite à "alerte locale".

L'alerte générale signifie "que les forces de sécurité et les services de secours sont mobilisés. L'avion a été isolé et les passagers débarqués", selon un porte-parole d'Aena.

Un photographe de l'AFP a pu prendre des clichés de l'appareil sur le tarmac, ses rampes d'évacuation gonflables encore déployées.

Selon la garde civile, il y avait à bord de ce vol SVA 226, reliant Madrid à Ryad, 97 passagers et 15 membres d'équipages. Le Boeing 777-200 devait décoller à 10h50 (9h50 GMT).

"L'aéroport fonctionne en toute normalité", a indiqué la porte-parole.

L'Espagne a rehaussé depuis le mois de juin 2015 son niveau d'alerte antiterroriste, le faisant passer au niveau quatre sur cinq. Les autorités affirment cependant régulièrement qu'il n'y a pas de motif d'alarme particulier.

Madrid a été le théâtre, le 11 mars 2004, des plus sanglants attentats islamistes commis en Europe: des bombes placées dans des trains de banlieue avaient fait 191 morts.

bur-mck/av/pmr/ib

TWITTER

AENA