NOUVELLES
04/02/2016 08:49 EST | Actualisé 04/02/2017 00:12 EST

Des groupes demandent aux Canadiens de donner davantage pour les Syriens

OTTAWA — Des groupes canadiens d'aide humanitaire affirment que le gouvernement n'est pas le seul à devoir accroître ses efforts pour venir en aide aux Syriens touchés par une guerre civile qui dure depuis cinq ans.

Les citoyens canadiens doivent aussi faire leur part, croient-ils.

Les leaders mondiaux sont réunis à Londres, jeudi, afin de solliciter des milliards de dollars pour venir en aide à la Syrie, de même qu'aux pays voisins, qui doivent accueillir des millions de réfugiés.

Le ministre canadien du Développement international se trouve parmi eux, mais on ne saura sans doute pas ce que le gouvernement libéral fera de plus tant que son plan pour combattre le groupe État islamique ne sera pas dévoilé.

Nicolas Moyer, de la Coalition humanitaire, affirme que le gouvernement canadien fait déjà partie des donneurs majeurs, mais la réponse des Canadiens eux-mêmes à cet appel à l'aide n'a pas la même ampleur que celle suscitée par certaines crises humanitaires précédentes.

M. Moyer espère que l'approche de la date limite pour que les dons privés soient égalés par le gouvernement fédéral incitera les Canadiens à donner davantage pour aider les 11 millions de personnes obligées de quitter leur foyer pour fuir la guerre.