POLITIQUE
04/02/2016 11:53 EST

Anticosti: Couillard ne craint pas de refroidir les investisseurs (VIDÉO)

QUÉBEC – Philippe Couillard ne croit pas que ses réticences concernant l’exploitation des hydrocarbures sur l’île d’Anticosti refroidiront les ardeurs des investisseurs.

«Vous avez vu, je suis revenu avec un demi-milliard d’investissements de Davos», a souligné le premier ministre jeudi matin avant d’entrer au caucus de sa formation politique pour préparer la prochaine session parlementaire.

Bien que Québec soit le partenaire de Pétrolia dans la phase d’exploration du potentiel en pétrole et gaz naturel sur l’île d’Anticosti, le premier ministre a émis de fortes réserves sur le projet lors du sommet sur le climat à Paris. C’est sa prédécesseur, Pauline Marois, qui avait conclu l’entente.

«Malheureusement, on est pris avec une très mauvaise décision, je dois le dire. On n’aurait jamais dû lancer l’investissement public, faire de l’exploration avec fracturation, sans une évaluation environnementale complète. C’est l’enfance de l’art. Ça aurait dû être fait avant de se lancer là-dedans», a dit Philippe Couillard au sujet de la décision du gouvernement Marois.

«On doit un peu réparer tout ça et faire les évaluations qu’il faut», a-t-il ajouté.

Philippe Couillard affirme vouloir concilier économie et protection de l’environnement. «On accueille l’investissement, justement parce qu’on est dans une économie ouverte, a-t-il dit. Mais attention, pas au prix de notre environnement et de nos milieux naturels. Il faut le répéter, on a un devoir de précaution, envers nous-mêmes et envers les prochaines générations, à exercer là-dessus.»

«Un milieu naturel comme Anticosti, c’est une richesse pour le Québec, que moi je veux qu’on transmette à nos enfants et nos petits-enfants.»

Par ailleurs, le gouvernement provincial soutient les autres projets de Pétrolia au Québec, a rappelé le premier ministre en citant l’extraction pétrolière en Gaspésie.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo L'île d'Anticosti vue par le photographe Marc Lafrance Voyez les images