NOUVELLES
03/02/2016 10:00 EST | Actualisé 03/02/2017 00:12 EST

Syrie: les avancées militaires du régime depuis l'intervention russe

L'armée syrienne, qui a coupé mercredi la principale route d'approvisionnement des rebelles à Alep, a reconquis du terrain aux rebelles depuis l'intervention militaire le 30 septembre de la Russie, alliée du régime de Bachar al-Assad, dans le conflit.

Au bord de l'effondrement après une série de revers cuisants à partir de mars 2015, les forces du régime ont avancé dans les provinces de Lattaquié (nord-ouest), Alep (nord) et Deraa (sud) depuis l'entrée en action des bombardiers, avions d'attaque au sol et hélicoptères russes.

--2015--

- 30 sept: La Russie entame une intense campagne de frappes aériennes, qui vise, selon elle, les groupes "terroristes", dont l'organisation Etat islamique (EI).

Mais les rebelles syriens et leurs soutiens à l'étranger accusent rapidement Moscou de viser surtout des groupes non jihadistes pour venir en aide au régime, et de faire des victimes civiles.

L'armée syrienne va lancer une offensive pour récupérer les territoires perdus avec l'aide de la Russie.

- 10 nov: L'armée remporte sa première victoire significative face à l'EI, en brisant un siège de plus de deux ans sur l'aéroport militaire de Kweires, proche d'Alep.

- 12 nov: Les forces du régime, avec l'appui de ses alliés du Hezbollah libanais et de combattants iraniens, s'emparent de la localité d'Al-Hader, au sud d'Alep, à 10 km de la route internationale.

La ville est le plus grand quartier général des forces rebelles, notamment le Front al-Nosra, la branche syrienne d'al-Qaïda, et les rebelles islamistes, au sud d'Alep, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

- 25 déc: La direction du puissant groupe rebelle de la région de Damas, Jaich al-Islam (Armée de l'Islam) est décimée par un raid de l'armée qui tue son chef Zahrane Allouche.

Soutenu par l'Arabie saoudite, Jaich al-Islam contrôle la plus grande partie de la banlieue est de la capitale régulièrement bombardée par les forces gouvernementales et l'aviation russe. Le groupe est accusé par le régime de bombarder Damas.

--2016--

- 12 jan: Les forces du régime s'emparent de la localité de Salma, principal bastion rebelle dans la province de Lattaquié, avec l'aide de l'aviation russe.

Située sur le mont Akrad (mont des Kurdes), la localité était tombée aux mains des rebelles en juillet 2012. Elle était devenue le quartier général des rebelles islamistes et du Front al-Nosra.

- 14 jan: Appuyées par les bombardements russes, les forces prorégime s'emparent d'Aarran tenue par l'EI. Cette localité se trouve à seulement 10 km au sud d'Al-Bab, l'un des fiefs de l'EI dans la province d'Alep.

- 24 jan: Les prorégime prennent la localité de Rabia, dernier bastion rebelle dans la province côtière de Lattaquié.

- 25 jan: Appuyées par l'aviation russe, des combattants du Hezbollah et d'officiers iraniens, les loyalistes reprennent la ville de Cheikh Miskine dans la province de Deraa.

La ville est un carrefour stratégique menant au nord à Damas et à l'est à la ville de Soueida, toutes deux aux mains du régime, même si la majorité de la province de Deraa reste aux mains des rebelles dont ceux d'Al-Nosra.

- 26 jan: L'intervention de l'armée russe a permis de "renverser la situation", estime le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

- 3 fév: L'armée syrienne, soutenue par l'aviation russe, a réussi à resserrer l'étau autour des rebelles dans la ville d'Alep après avoir coupé leur principale route d'approvisionnement, brisé le siège de deux villages et repris plusieurs localités.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), cette avancée est la plus importante du régime dans la province d'Alep depuis 2012.

acm/tp