NOUVELLES
03/02/2016 06:18 EST | Actualisé 03/02/2017 00:12 EST

Syrie: le chef de l'opposition Riad Hijab à Genève, rencontre l'émissaire de l'ONU de façon informelle

Le coordinateur de l'opposition syrienne Riad Hijab est arrivé mercredi à Genève, où des discussions de paix peinent à démarrer, et devait rencontrer de façon informelle l'envoyé spécial de l'ONU Staffan de Mistura, a-t-on appris auprès de l'opposition syrienne.

M. Hijab, éphémère ancien Premier ministre de Bachar al-Assad ayant fait défection en août 2012, coordonne les différents groupes politiques et militaires au sein du HCN, le Haut comité des négociations, principal groupe de l'opposition. Le HCN refuse d'entrer dans une négociation avec le régime tant que ses demandes humanitaires ne sont pas satisfaites.

Arrivé dans l'après-midi à Genève, M. Hijab devait s'entretenir avec sa délégation dans un hôtel genevois. Un journaliste de l'AFP a vu l'émissaire de l'ONU Staffan de Mistura entrer dans l'hôtel, et selon une source de l'opposition, les deux hommes devaient avoir une rencontre informelle.

Pour les diplomates de pays occidentaux soutenant l'opposition, la présence de M. Hijab à Genève pourrait aider le HCN à prendre une décision sur son entrée dans la négociation. "Avec Hijab ici, le HCN aura davantage la capacité d'afficher une position unifiée de l'opposition", a commenté un diplomate occidental.

L'opposition réclame avant toute discussion l'arrêt des raids aériens du régime de Damas et de leur allié russe, qui intervient en Syrie depuis la fin septembre. Elle demande aussi la libération de détenus et la levée des sièges d'une quinzaine de villes en Syrie, où, selon l'ONU, près de 500.000 personnes vivent coupées du monde extérieur.

Staffan de Mistura tente depuis près d'une semaine de lancer un processus de discussions indirectes entre les ennemis syriens, pour tenter d'amorcer une solution politique à la guerre en Syrie, qui a fait plus de 260.000 morts et des millions de réfugiés en près de cinq ans.

mjg/cf/gca/cel