NOUVELLES
03/02/2016 02:49 EST | Actualisé 03/02/2016 02:51 EST

Québec enquêtera sur cinq suicides à Uashat-Maliotenam en 2015

Radio-Canada

La coroner en chef, Catherine Rudel-Tessier, déclenche une enquête publique pour faire la lumière sur les causes et les circonstances de cinq suicides survenus en 2015 dans la communauté innue de Uashat-Maliotenam.

Elle sera menée par le coroner Bernard Lefrançois, un résident de Sept-Îles qui dessert la Côte-Nord depuis près de 20 ans.

L'enquête vise à examiner les cas de Nadeige Guanish, 18 ans, et de quatre autres personnes âgées de 21 ans à 46 ans.

Selon la coroner en chef, l'enquête « permettra à la population, et plus particulièrement aux membres de la communauté de Uashat-Maliotenam, de mieux comprendre la problématique liée aux suicides dans leur milieu ».

Après avoir recueilli des faits et des témoignages, le coroner Bernard Lefrançois pourra aussi formuler des recommandations qui visent « à éviter des décès semblables ».

Une enquête attendue

En novembre dernier, Québec a demandé la tenue d'une enquête publique pour déterminer les causes et les circonstances du suicide de Nadeige Guanish.

Le conseil de bande de Uashat-Maliotenam a salué la décision de Québec, mais il réclame aussi des « mesures concrètes » pour mettre fin à la vague de suicides qui ébranle la communauté d'environ 4 400 personnes.

Les mesures réclamées par le conseil de bande :

  • Un meilleur financement du Service de police de Uashat-Maliotenam afin de mieux intervenir dans la communauté
  • La création d'escouades mixtes avec les différents services de police pour réduire la disponibilité de se procurer des substances illicites
  • Le soutien à la communauté pour des programmes de prévention et la promotion d'un mode de vie sain
  • Le soutien aux intervenants en situation de crise et la mise en place d'un programme de suivi pour éviter les rechutes
  • Le développement de services avec les partenaires du réseau québécois pour des besoins spécialisés