NOUVELLES
03/02/2016 01:19 EST | Actualisé 03/02/2017 00:12 EST

Rona passe aux mains de l'américaine Lowe's

Le quincailler Rona  est vendu pour 3,2 milliards de dollars canadiens à l'américaine Lowe's. Le siège social de Rona à Boucherville deviendra le siège canadien de Lowe's.

Un texte de Thomas Gerbet

Les rumeurs étaient persistantes depuis novembre, quand Lowe's avait rencontré des fournisseurs québécois. Le géant américain avait déjà tenté d'acquérir Rona en 2012, pour 1,76 milliard de dollars. 

En plus de Rona, le gouvernement du Québec s'était opposé à cette offre d'achat parce que la transaction ne semblait pas « être dans l'intérêt du Québec ni du Canada », avait déclaré le ministre libéral des Finances de l'époque, Raymond Bachand. Il estimait que l'acquisition risquerait de mettre en péril de nombreux emplois puisque Rona effectue près de la moitié de ses achats au Québec et près de 85 % au Canada. Il était question de 50 000 emplois dans la province et 90 000 à l'échelle canadienne.

Les marchands indépendants de Rona étaient aussi contre. Ces derniers avançaient que le modèle d'affaire de l'entreprise québécoise, maintenant plus axé sur des magasins de proximité, était incompatible avec celui de Lowe's et ses grandes surfaces.

À l'époque, la Caisse de dépôt avait augmenté ses parts dans Rona à hauteur de 14,18 %. 

L'action de Rona avait grimpé de près de 5 % vendredi et de 6 % hier. Rona avait prévu présenter ses résultats annuels de 2015 le 16 février. 

Rona a redressé sa situation financière, au point de revenir à son niveau de 2012, selon plusieurs analystes. Le dollars canadien faible est aussi à l'avantage de l'acheteur américain. 

Lowe's compte déjà 40 magasins au Canada, mais aucun au Québec. En juillet, elle a annoncé l'acquisition de 12 anciens magasins Target et la construction de deux autres nouveaux, pour un total de 54 d'ici deux ans. Depuis le refus de son offre d'achat hostile, Lowe's semblait bouder le Québec en n'y ouvrant aucun magasin.

Le président de la branche canadienne de Lowe's est un québécois, Sylvain Prud'Homme.