NOUVELLES
03/02/2016 07:46 EST | Actualisé 03/02/2017 00:12 EST

Oslo va bannir le diesel lors des pics de pollution

La municipalité d'Oslo va adopter une réglementation d'urgence visant à bannir la circulation des véhicules diesel lors des pics de pollution qui peuvent se produire en hiver, a annoncé mercredi sa responsable des questions d'environnement et de transport.

"Il est intolérable que des parents disent qu'ils doivent garder des enfants souffrant de problèmes respiratoires à la maison plutôt qu'aller à l'école", a twitté Lan Marie Berg. "Ce n'est pas comme ça que l'on doit vivre dans notre ville", a-t-elle ajouté.

Un arrêté municipal va être présenté dès jeudi au conseil municipal dirigé depuis l'an dernier par une coalition réunissant la gauche et les écologistes.

Le texte, dont l'adoption ne fait guère de doutes, devrait interdire la circulation sur les routes municipales aux voitures à moteur diesel - sauf quelques exceptions comme les véhicules de livraison ou des diesel de dernière génération (Euro 6) - lorsque la concentration en dioxyde d'azote (NO2) est élevée.

Selon les médias, la municipalité veut aussi fermer près de 1.200 places de parking municipal lors des pics de pollution.

La nouvelle équipe municipale avait déjà annoncé l'an dernier qu'elle voulait bannir les voitures du centre-ville d'ici à 2019. Pour Lan Marie Berg, cette mesure devrait aussi s'appliquer aux voitures électriques mais le projet final n'a pas encore été arrêté.

Les voitures "zéro émission" représentent aujourd'hui près de 20% des nouvelles immatriculations de véhicules en Norvège.

Mercredi, le parti travailliste (opposition), principale formation du pays, s'est par ailleurs prononcé pour une refonte de la fiscalité de sorte que la quasi totalité des nouveaux véhicules vendus en 2030 soient "zéro émission".

phy/cbw/mct