NOUVELLES
03/02/2016 09:44 EST | Actualisé 03/02/2017 00:12 EST

Obsèques de centaines de victimes probables de l'ère soviétique en Ukraine

Les restes de plus de 500 victimes probables de l'ère soviétique, dont 67 enfant, ont été inhumés avec les honneurs militaires mercredi à Lviv, ville de l'ouest de l'Ukraine, ont annoncé les autorités locales.

Au total, des ossements appartenant à 511 personnes, avaient été découverts dans deux lieux séparés lors de travaux de construction en 2014 et 2015.

Selon des historiens, ils appartiendraient à des prisonniers de la police secrète de Staline, qui auraient été exécutés à la fin de la Deuxième guerre mondiale. La nationalité des prisonniers et les crimes qui leur ont été imputés sont inconnus.

"La guerre prend fin lorsque la dernière personne est inhumée", a déclaré le maire de Lviv, Andriy Sadovyi, avant la cérémonie, ont constaté des journalistes de l'AFP.

vt-dg/har/ib/pjl