NOUVELLES
03/02/2016 07:14 EST | Actualisé 03/02/2017 00:12 EST

Nombre sans précédent de décharges aux États-Unis en 2015

HOUSTON — Les États-Unis ont été le théâtre d'un nombre sans précédent de décharges en 2015, dont 40 pour cent concernaient des dossiers de meurtre, démontre une nouvelle enquête.

Le National Registry of Exonerations a révélé mercredi que 149 personnes condamnées injustement pour des crimes ont été innocentées l'an dernier, soit dix de plus qu'en 2014 et un sommet depuis que des données ont commencé à être compilées en 1989.

Ce registre, un projet de la Faculté de droit de l'Université du Michigan, a documenté plus de 1730 décharges aux États-Unis.

Le nombre de décharges annuelles a plus que doublé depuis 2011 et on en recense maintenant en moyenne trois par semaine, a dit le responsable du registre, le professeur de droit Samuel Gross.

Le Texas arrive en première place avec 54 décharges et l'État de New York en deuxième position avec 17. Les homicides et les crimes sexuels représentent près de la moitié de toutes les décharges accordées aux États-Unis.

Le registre dénombre 58 personnes accusées de meurtre qui ont été innocentées l'an dernier, un record. Cinq avaient été condamnées à mort et 19 à la prison à vie.

On a également recensé l'an dernier 27 décharges pour des condamnations obtenues en vertu d'aveux, ce qui représente aussi un record, dont 22 dans des affaires de meurtre.

Enfin, des malversations officielles ont été notées dans 44 des 58 décharges pour meurtre.