NOUVELLES
03/02/2016 02:02 EST | Actualisé 03/02/2017 00:12 EST

Les dix plus grosses acquisitions chinoises à l'étranger

S'il se concrétise, l'achat de l'agrochimiste suisse Syngenta par ChemChina pour plus de 43 milliards de dollars serait de très loin la plus grosse acquisition jamais réalisée à l'étranger par un groupe chinois.

Face au ralentissement de l'activité économique sur son territoire, la Chine encourage activement ses entreprises à multiplier les investissements à l'international, afin de conquérir de nouveaux marchés et débouchés, d'acquérir des technologies et de s'assurer des approvisionnements de matières premières.

Voici la liste des dix principales acquisitions chinoises d'entreprises étrangères annoncées jusqu'à présent, selon des chiffres du cabinet spécialisé Dealogic (les montants excluent les reprises de dettes) :

+ China National Chemical Corporation (ChemChina) se propose d'acheter le fabricant suisse de pesticides et de semences Syngenta pour 43 milliards de dollars. Le groupe helvétique a annoncé mercredi que son conseil d'administration avait accepté l'offre.

+ Achat en 2013 de la compagnie énergétique canadienne Nexen par le géant pétrolier étatique CNOOC pour 15,2 milliards de dollars.

+ Prise d'une participation minoritaire par le producteur d'aluminium Chinalco dans le groupe minier anglo-australien Rio Tinto en 2008, pour 14,3 milliards de dollars.

+ Le fonds public d'investissement China Cinda Asset Management a annoncé en décembre qu'il allait prendre le contrôle de l'établissement financier hongkongais Nanyang Commercial Bank pour 8,8 milliards de dollars.

+ Acquisition par ChemChina du fabricant de pneus italien Pirelli en 2015 pour 7,9 milliards de dollars.

+ Achat en 2009 de la firme suisse d'exploration pétrolière Addax Petroleum par le groupe énergétique chinois Sinopec, pour 7,3 milliards de dollars.

+ Acquisition en 2010 par Sinopec de 40% des activités brésiliennes du géant espagnol de l'énergie Repsol, pour 7,1 milliards de dollars.

+ Un consortium chinois emmené par le groupe étatique China Minmetals Corp a acheté en 2014 à Glencore Xstrata sa mine de cuivre Las Bambas au Pérou pour sept milliards de dollars.

+ Acquisition de 9,9% de la banque d'investissement américaine Morgan Stanley en 2007 par le fonds souverain chinois China Investment Corp, pour 5,6 milliards de dollars.

+ Achat par la première banque chinoise, Industrial & Commercial Bank of China (ICBC), de 20% de la Sud-Africaine Standard Bank pour 5,5 milliards de dollars en 2007.

+ Le conglomérat américain General Electric (GE) a annoncé mi-janvier qu'il allait vendre son activité dans le secteur de l'électroménager pour 5,4 milliards de dollars au géant chinois du secteur Haier.

NB : Le groupe alimentaire chinois WH Group (ex-Shuanghui), maison-mère d'un des plus gros producteurs de viande de porc en Chine, a acheté en 2013 Smithfield, principal fabricant américain de hot dogs et premier actionnaire des marques Justin Bridou et Aoste, pour 4,7 milliards de dollars. En incluant la dette, le montant de l'opération était de 7,1 milliards.

jug/ple/bds

SYNGENTA

WH GROUP

ICBC

SINOPEC - CHINA PETROLEUM & CHEMICAL CORPORATION

STANDARD BANK GROUP

CNOOC

PIRELLI & C. SPA

MORGAN STANLEY

REPSOL