NOUVELLES
02/02/2016 19:23 EST | Actualisé 02/02/2017 00:12 EST

Le pétrole baisse en Asie en attendant les réserves américaines

Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse mercredi, les analystes anticipant une nouvelle hausse des réserves américaines d'or noir, de nature à aggraver la situation de surabondance de l'offre.

Les prix avaient repris du poil de la bête la semaine dernière, certains investisseurs espérant bien que la Russie et l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) trouvent un accord pour réduire leur niveau de production.

Mais les analystes tablent désormais sur de mauvaises nouvelles du département américain de l'Energie, qui doit annoncer mercredi les chiffres hebdomadaires des réserves de brut et de produits pétroliers, ainsi que la production nationale et l'activité des raffineries.

Une nouvelle hausse des réserves est attendue, ce qui est un indice d'une baisse de la demande chez le premier consommateur au monde.

Dans les échanges électroniques en Asie, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mars cédait 18 cents à 29,70 dollars, vers 03H40 GMT.

Le baril de Brent de la mer du Nord, la référence européenne du brut, pour livraison en avril, reculait quant à lui de 14 cents, à 32,58 dollars.

"Les analystes tablent sur une poursuite de la baisse des cours, avec une augmentation des stocks attendue à 4 millions de barils", a déclaré à l'AFP Michael McCarthy, analyste chez CMC Markets.

Depuis juin 2014, les cours ont perdu environ 70%.

Lundi à la clôture, le WTI pour livraison en mars a perdu 1,74 dollar à 29,88 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril a perdu 1,52 dollar pour terminer la journée à 32,72 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE).

str/mba/jac/gkg

INTERCONTINENTALEXCHANGE GROUP