NOUVELLES
03/02/2016 05:56 EST | Actualisé 03/02/2017 00:12 EST

Le pape encouragera au Mexique la lutte contre la corruption et le crime organisé

Le pape François a déclaré mercredi, à dix jours de son voyage au Mexique, qu'il comptait exhorter les Mexicains à lutter contre la corruption, les trafics et le crime organisé.

"Je veux vous exhorter à la lutte quotidienne contre la corruption, contre les trafics, contre la guerre, contre la désunion, contre le crime organisé, contre la traite des personnes", explique le pape dans un entretien vidéo avec 33 Mexicains.

Dans cet échange rendu public mercredi par le Vatican et réalisé par l'agence de presse mexicaine Notimex, le pontife argentin inscrit ces fléaux du Mexique dans le cadre de violences mondiales, dues en particulier aux ventes d'armes et aux trafics.

Jorge Bergoglio exprime aussi longuement sa dévotion Notre Dame de Guadalupe, la patronne des Amériques, dont il doit visiter le sanctuaire pour la troisième fois de sa vie lors de son voyage prévu du 12 au 18 février.

"Si je viens, c'est pour recevoir le meilleur de vous et pour prier avec vous, car le Mexique de la violence, le Mexique de la corruption, le Mexique du trafic de drogue, le Mexique des cartels n'est pas le Mexique que demande notre Mère", explique-t-il.

"Je ne viens pas au Mexique comme un roi mage, chargé de choses à apporter, de messages, d'idées, de solutions à des problèmes" mais comme un pèlerin, attendant du peuple mexicain "qu'il me donne quelque chose", ajoute le pape.

"Je ne passerai pas avec le panier de la quête, ne vous inquiétez pas, mais je viens chercher la richesse de la foi que vous avez, (...) pour me faire contaminer par cette richesse", explique-t-il.

jlv/fcc/mct