NOUVELLES
03/02/2016 05:46 EST | Actualisé 03/02/2017 00:12 EST

L’ancien des Alouettes Shea Emry prend sa retraite

Le secondeur de 29 ans Shea Emry a décidé que sa carrière de huit saisons dans la Ligue canadienne de football arrivait maintenant à sa conclusion.

Il ne cache pas le lien étroit entre sa décision et le nombre de commotions cérébrales qu'il a subies au cours de sa carrière.

« Je ne sens pas nécessairement l'impact de ces années sur mon corps, mais plutôt sur mon état mental. C'est ce qui me préoccupe le plus. »

L'ancien des Alouettes évalue qu'il a subi au moins une dizaine de commotions cérébrales. En 2012, il a dévoilé publiquement qu'il avait vécu des épisodes de dépression. Deux ans plus tard, il avouait aussi avoir eu des pensées suicidaires.

Emry deviendra bientôt père pour la deuxième fois. Comme plusieurs autres joueurs de football qui ont été victimes de commotions cérébrales à répétition, il s'inquiète des répercussions à long terme sur la santé.

« J'ai une jeune famille et je veux vraiment être là pour eux avec toute ma tête. C'est une décision que je prends pour moi, mais surtout pour ma famille. »

Il y a quelques semaines, le quart-arrière des Mustangs de l'Université Western Will Finch a décidé de prendre sa retraite du football après s'être absenté du jeu en 2014 et 2015 en raison de commotions cérébrales.

L'ancien secondeur des 49ers de San Francisco Chris Borland a pris la même décision avant le début de la saison 2015 par crainte des effets à long terme des coups à la tête.

Emry a été choisi au premier tour du repêchage de 2008 par les Alouettes. Il s'est rapidement imposé dans la formation partante au poste de secondeur au centre. Pendant ses six saisons à Montréal, il a remporté la Coupe Grey en 2009 et 2010.

Le vétéran originaire de Richmond, en Colombie-Britannique, est passé aux Argonauts de Toronto en 2014 à titre de joueur autonome. Il a ensuite signé un contrat avec les Roughriders de la Saskatchewan en janvier 2015. Il a raté la majeure partie de la dernière saison en raison d'un coup à la tête.

Maintenant qu'il est à la retraite, Emry entend poursuivre ses engagements dans le but de sensibiliser le public à la dépression.