NOUVELLES
03/02/2016 11:30 EST | Actualisé 03/02/2017 00:12 EST

Fermeture des principales universités de Zambie après des manifestations d'étudiants

Les deux principales universités de Zambie ont été fermées mercredi pour une durée indéterminée après des manifestations d'étudiants protestant contre le non versement d'allocations pour l'achat de livres et de nourriture.

Des étudiants de l'Université de Zambie ont brûlé des pneus et ont érigé des barricades sur la route conduisant de l'aéroport à la capitale Lusaka lors de manifestations qui ont débuté mardi soir, selon la police.

D'autres étudiants de l'Université de Copperbelt, dans la ville de Kitwe, dans le centre du pays, ont également protesté violemment, amenant le gouvernement à renvoyer les étudiants des deux établissements chez eux.

"En raison de l'absence d'environnement propice à l'étude dans les deux universités, il a été décidé qu'elles seraient fermées pour une durée indéterminée", a déclaré le ministre de l'Enseignement supérieur, Michael Kaingu, dans un communiqué.

La police a dit avoir arrêté quelque 25 manifestants pour leur comportement violent.

os-sn/jlb/fra