NOUVELLES
03/02/2016 08:14 EST | Actualisé 03/02/2017 00:12 EST

Des scientifiques allemands testent la fusion nucléaire

GREIFSWALD, Allemagne — Une expérience réalisée mercredi par des scientifiques allemands pourrait un jour mener à la domestication de la fusion nucléaire, une forme d'énergie jugée propre et renouvelable semblable à celle retrouvée au coeur du soleil.

Les experts admettent toutefois qu'il pourrait s'écouler plusieurs décennies avant que la technologie n'ait une application pratique.

Après neuf ans de construction et de tests, les chercheurs de l'Institut Max Planck ont injecté une petite quantité d'hydrogène dans leur appareil, avant de le bombarder avec une énergie équivalente à 6000 fours à micro-ondes.

L'honneur d'injecter le gaz avait été réservé à la chancelière Angela Merkel, elle-même détentrice d'un doctorat en physique.

Le gaz surchauffé, nommé plasma, n'a survécu qu'une fraction de seconde avant de se refroidir — mais assez longtemps pour que les scientifiques annoncent le succès de leur expérience. Le plasma est maintenu en suspension pas un système complexe d'aimants.

L'appareil de 400 millions d'euros — le stellarateur Wendelstein 7-X — avait été mis en ligne en décembre. Les scientifiques espèrent être en mesure d'assurer la stabilité de l'hydrogène surchauffé pendant 30 minutes d'ici quelques années.