Cinq blogueuses mode handicapées à découvrir (VIDÉOS)

Dans une industrie obsédée par la perfection, rongée par une épidémie de mauvaise image corporelle et de selfies retouchés, un vent de fraicheur s’amène.

Rencontrez les blogueurs qui prouvent qu’un handicap ne vous empêche pas d’être belle et de partager vos histoires avec des milliers d’abonnés.

Voici cinq blogueuses et vlogueuses qui contribuent à rendre les handicaps plus visibles dans le monde de la beauté, en plus de donner des tutoriels superbes :

La blogueuse beauté et vlogueuse sur YouTube Jordan Bone a fait les manchettes l’an dernier quand une de ses vidéos est devenue virale.

Après qu’un accident de voiture l’ait laissée paralysée et incapable d’ouvrir ses mains, Bone s’est elle-même appris à utiliser sa bouche pour appliquer du maquillage. « Croyez en vous et vous y arriverez », a-t-elle partagé sur sa chaîne.

Ayant perdu la vue à cause d’une condition génétique rare, Lucy Edwards a dû réapprendre l’art du maquillage.

Elle décrit sa chaîne YouTube comme « un endroit sur Internet pour discuter de tout, des chiens-guides au maquillage, un endroit pour faire le pont entre les personnes handicapées et les personnes qui ne le sont pas ».

Emily Davison ne laisse pas ses problèmes de vision se mettre en travers de son amour pour la mode et la beauté et est déterminée à changer la perception des gens sur les handicaps.

« J’aime parler de mode, de beauté et d’art de vivre, a-t-elle dit sur sa chaîne YouTube. Mais, d’un autre côté, j’aime aussi mettre en lumière que le fait de vivre avec un handicap et d’être handicapée ne vous définit pas. »

Beauté aux cheveux bouclés et blogueuse mode, Tania Dutton souffre du syndrome Ehlers-Danlos, une forme rare de migraine et d’allergies multiples (c’est la maquilleuse parfaite pour celles qui ont la peau sensible).

Écrivant à propos de ses problèmes de santé sur son blogue, Dutton a indiqué qu’elle « avait passé au travers et je veux montrer à tout le monde que peu importe ta taille, ton physique et les adaptations, tu as besoin de te sentir merveilleuse ».

Sarah Wilson parle de beauté, d’art de vivre et du fait de vivre avec la douleur chronique du syndrome Ehlers-Danlos.

Sur son blogue, Sarah In Wonderland, elle partage des revues de produits de beauté et des billets sur le fait de vivre avec la stigmatisation associée aux handicaps.

INOLTRE SU HUFFPOST

10 célébrités qui font la promotion d'une saine image corporelle