NOUVELLES
01/02/2016 11:51 EST | Actualisé 01/02/2017 00:12 EST

USA: fin de l'infection par E.coli chez la chaine de fast-food Chiptole

Les autorités sanitaires américaines ont annoncé lundi la fin de l'infection par la bactérie E.coli qui a frappé la chaîne de fast-food Chipotle Mexican Grill, qui avait du fermer une quarantaine de restaurants dans deux Etats de la côte ouest des Etats-Unis.

Les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) ont indiqué dans un communiqué qu'ils mettaient fin à leur enquête sur cette épidémie qui "paraît être finie".

"L'enquête n'a pas pu déterminer les aliments ou l'ingrédient à la source de cette contamination", expliquent les CDC qui précisent que le dernier cas qui leur a été signalé remonte au 1er décembre 2015.

Les autorités sanitaires avaient enquêté sur une vingtaine de cas d'E-coli dans les Etats de Washington et d'Oregon, plus précisément à Seattle et Portland.

Toutes ces personnes avaient mangé dans des restaurants Chipotle et étaient infectées par des shiga-toxines E, avait alors précisé l'autorité sanitaire de l'Oregon dans un communiqué.

Un tiers d'entre elles avait été hospitalisé mais il n'y a eu aucun décès, selon cette autorité.

Les personnes infectées étaient âgées de 11 à 64 ans et avaient toutes mangé dans la chaîne américaine, spécialiste des burritos et des tacos, entre le 14 et le 23 octobre dernier.

Fondé à Denver (Colorado, ouest) en 1993, Chipotle compte aujourd'hui environ 1.850 restaurants, principalement aux Etats-Unis.

La bactérie Escherichia coli se manifeste par des diarrhées parfois sanglantes, des douleurs abdominales et des vomissements, accompagnés ou non de fièvre et peut parfois être mortelle.

js/sha