NOUVELLES
01/02/2016 06:38 EST | Actualisé 01/02/2017 00:12 EST

Roberto Heras obtient plus d'un million de dollars de l'État espagnol

Roberto Heras avait dû prendre sa retraite en 2005, après un contrôle apparemment positif à l'EPO, qui avait entraîné une suspension de deux ans.

Cette suspension par la Fédération espagnole de cyclisme a été annulée en 2012, en raison d'irrégularités dans la prise des échantillons.

Heras, aujourd'hui âgé de 42 ans, avait donc demandé réparation à l'État espagnol en janvier 2015, et a obtenu gain de cause un an plus tard.

« La quantité à indemniser s'élève à un total de 724 904,86 euros (1,1 million $CA) », correspondant à ce qu'aurait dû toucher le cycliste pendant la durée de sa suspension, peut-on lire dans le jugement dont l'agence de presse AFP a obtenu copie.

Il demandait plus d'un million d'euros de dédommagement. L'État espagnol a jusqu'au 8 février pour faire appel de la décision de la chambre de contentieux qui a jugé l'affaire.

Roberto Heras est le seul coureur à avoir remporté quatre fois le Tour d'Espagne (Vuelta) en 2000, 2003, 2004 et 2005.