NOUVELLES
01/02/2016 13:27 EST | Actualisé 01/02/2017 00:12 EST

Lutte contre le trafic de drogue: la Colombie veut "consolider" la relation avec les Etats-Unis

Le président colombien Juan Manuel Santos a affirmé lundi que la Colombie allait consolider sa relation avec les Etats-Unis, à l'occasion du 15e anniversaire du Plan Colombie, programme bilatéral de coopération contre le trafic de drogue.

"Le Plan Colombie a été un instrument très utile, très efficace d'aide des Etats-Unis dans la lutte de la Colombie contre le trafic de drogue, pour le renforcement de ses institutions, de ses forces armées", a déclaré M. Santos à Radio Nacional.

M. Santos, qui doit débuter mercredi une visite officielle de trois jours à Washington, a estimé que cet anniversaire marquait le début d'"une phase différente" avec les Etats-Unis, qui ont versé quelque 10 milliards de dollars d'aide au gouvernement colombien, lui-même investissant environ 12 milliards dans la lutte contre la drogue, selon des chiffres officiels.

"Nous allons consolider cette relation, ouvrir de nouveaux espaces", a-t-il dit.

Le ministre de la Défense, Luis Carlos Villegas, a pour sa part annoncé dimanche un nouveau Plan Colombie destiné à "consolider la paix et la rendre durable" après la signature d'un accord prévu avec la guérilla des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) d'ici le 23 mars.

Le nouveau plan portera sur trois points principaux: substitution des cultures illicites, fonds de soutien des guérilleros désarmés et coopération militaire.

Le gouvernement colombien et les Farc mènent depuis trois ans des négociations destinées à mettre fin à plus de 50 ans d'un conflit armé qui a fait plus de 220.000 morts, des dizaines de milliers de disparus et au moins six millions de déplacés.

aqv-ad/fpp/cel