NOUVELLES
01/02/2016 16:06 EST | Actualisé 01/02/2017 00:12 EST

Les premiers résultats mettent Clinton et Cruz en tête des caucus de l'Iowa

Après des mois de préliminaires électoraux, la course des caucus et des primaires américaines est officiellement lancée, alors que l'Iowa vient de lancer le bal. Selon des résultats préliminaires, c'est Hillary Clinton qui mène chez les démocrates, tandis que le républicain Ted Cruz a quelques centaines de voix de plus que son rival Donald Trump.

Battue en Iowa par Barack Obama en 2008, l'ancienne secrétaire d'État a jusqu'ici recueilli 51,3 % des voix contre 48,2 % pour le sénateur du Vermont Bernie Sanders, après dépouillement des voix dans 51 % des districts électoraux.

Comme prévu, l'ex-gouverneur du Maryland Martin O'Malley suit très loin derrière, avec 0,5 % des voix.

La course est également serrée dans le camp républicain. Selon les dernières informations disponibles sur le site du parti, le sénateur du Texas Ted Cruz obtient l'appui de 29,9 % des électeurs, devançant le magnat de l'immobilier Donald Trump, qui recueille 26,5 % des voix. Les voix ont été dépouillées dans 28 % des districts électoraux.

Le sénateur de Floride Marco Rubio est troisième, avec 19,2 % des voix, suivi par le neurochirurgien Ben Carson, qui a séduit 9,8 % des électeurs républicains de l'Iowa. Les huit autres candidats, y compris l'ancien gouverneur de la Floride Jeb Bush, ont tous moins de 5 % des voix chacun. Les deux vainqueurs des derniers caucus de l'Iowa - Mike Huckabee en 2008, puis Rick Santorum en 2012 - mordent la poussière.

L'importance de l'Iowa est symbolique, puisqu'elle lance la saison des caucus et des primaires.

Dans les faits, il s'agit d'un petit État de trois millions d'habitants qui n'envoie que quelques dizaines de délégués aux conventions nationales des partis : 44 sur 4763 pour les démocrates et 30 sur 2472 pour les républicains. La population de l'État est par ailleurs plus homogène que celle du pays.

Depuis 1996, les citoyens de l'Iowa ont chaque fois voté pour le démocrate qui a fini par remporter l'investiture. L'histoire est différente chez les républicains, qui ont tendance à favoriser un candidat plus conservateur que celui qui est couronné à la convention.

Prochain rendez-vous : le 9 février au New Hampshire, qui tiendra pour sa part une primaire, dont le fonctionnement diffère des caucus de l'Iowa. La saison des caucus et des primaires s'étendra jusqu'en juin prochain.