NOUVELLES
01/02/2016 08:30 EST | Actualisé 01/02/2017 00:12 EST

Les meilleurs skieurs en piste à Jeongseon mercredi

L'entraînement de la première épreuve-test au site olympique de Jeongseon en Corée du Sud commence mercredi.

Une descente et un super-G de Coupe du monde sont prévus ce week-end, les deux premières de 28 épreuves test en vue des prochains Jeux olympiques d'hiver.

La Fédération internationale de ski (FIS) doit passer en revue transport, logement, conditions de neige, préparation des pistes et autres questions logistiques pour les Jeux olympiques d'hiver de 2018.

Des délais dans la construction des installations de remontées et la livraison des gondoles ont retardé la confirmation des épreuves du week-end. Les canons à neige fonctionnent à plein régime depuis le milieu du mois de décembre. 

« Nous avons du mal à faire en sorte que l'essentiel fonctionne », a admis l'expert technique de la FIS, Günther Hujara.

La FIS s'inquiète de la formation des équipes, inexpérimentées, qui préparent les filets de sécurité et qui doivent lisser la neige pour éviter les accidents à grande vitesse.

La première des trois descentes d'entraînement est prévue mercredi.

Pour préserver la forêt

Le site de Jeongseon a ceci de particulier qu'il ne comporte qu'un seul lieu de compétition. Il y a une seule piste pour les épreuves de vitesse, hommes et femmes.

« C'est un site de compétition. Il a été conçu pour ça seulement, a précisé Günther Hujara. Le plan original était d'avoir des pistes pour les hommes et les femmes, mais les écologistes ont soulevé des préoccupations et la FIS a pris ça très au sérieux. »

Les épreuves olympiques de slalom et de slalom géant auront lieu à Yongpyong, où déjà des épreuves de Coupe du monde ont été organisées.

Avec une seule piste de vitesse disponible, la FIS a décidé de modifier son programme olympique habituel, ce qui signifie que les femmes commenceront avec les épreuves techniques avant de changer d'installations avec les hommes.

Une épreuve-test pour les femmes est prévue à Jeongseon en 2017.