NOUVELLES
31/01/2016 21:24 EST | Actualisé 31/01/2017 00:12 EST

Les agences antidopage russes et britanniques procèderont ensemble aux tests sur les athlètes russes

L'agence antidopage russe (Rusada) et son homologue britannique UKAD effectueront ensemble les tests antidopages sur les athlètes russes, a annoncé lundi une haute responsable du ministère russe des Sports.

"Selon l'accord établi avec l'Agence mondiale antidopage (AMA), Rusada et UKAD seront responsables de mener les tests sur les athlètes russes", a déclaré Natalia Jelanova, une adjointe du ministre russe des Sports Vitali Moutko, citée par l'agence de presse russe TASS.

"L'activité conjointe de Rusada et UKAD est temporaire", a-t-elle ajouté. "UKAD proposera ses services en Russie jusqu'à ce que Rusada soit reconnue par l'AMA et qu'elle récupère son ancien statut".

Jeudi, le directeur général de l'AMA David Howman avait précisé que les contrôles antidopage en Russie "seront menés par Rusada, mais sous la surveillance de l'agence britannique antidopage".

L'agence antidopage russe est dans le collimateur de l'AMA depuis qu'elle l'a déclarée non conforme au Code mondial antidopage, soupçonnant Rusada d'avoir aidé à dissimuler des contrôles positifs d'athlètes russes et détruit des échantillons.

La Russie a été suspendue en novembre de toute compétition internationale par la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) après qu'un rapport établi par une commission indépendante mandatée par l'AMA a mis au jour un système de dopage institutionnalisé dans l'athlétisme russe.

all/pt