NOUVELLES
01/02/2016 02:40 EST | Actualisé 01/02/2017 00:12 EST

France/guide Michelin: le Relais Bernard Loiseau perd sa 3e étoile

Le célèbre restaurant gastronomique français le Relais Bernard Loiseau a perdu lundi sa troisième étoile au Guide Michelin, près de 13 ans après le suicide de son chef charismatique, une rétrogradation qui a "choqué" sa veuve Dominique.

Etablissement phare du groupe Loiseau, ce restaurant situé à Saulieu (est) était classé trois étoiles depuis 1991 par le Guide Michelin, la bible des amateurs de bonne chère consultée dans le monde entier.

Cette rétrogradation intervient près de 13 ans après le suicide à 52 ans de Bernard Loiseau le 24 février 2003 à son domicile à Saulieu, deux semaines après la parution du guide Michelin.

A l'époque, certaines rumeurs avaient fait le lien entre son suicide -- un coup de tonnerre dans le milieu de la haute gastronomie -- et la peur de perdre sa troisième étoile.

Mis en cause, le guide Michelin avait assuré que "quinze jours avant son geste fatal, Bernard Loiseau savait qu'il gardait ses étoiles", ce que sa veuve a depuis confirmé.

"Je suis choquée et très déçue de constater que le Guide Michelin a décidé de classer le restaurant du Relais Bernard Loiseau, après 25 ans, dans la catégorie 2 étoiles", a réagi sa veuve dans un courriel diffusé à son entourage, dont l'AFP a obtenu copie.

"Avec l'équipe du Relais Bernard Loiseau, nous allons tout mettre en oeuvre, toute notre énergie, pour récupérer cette étoile ! C'est notre challenge pour 2016", a-t-elle ajouté.

Le groupe Loiseau, qui compte six établissements dont deux à Paris, affiche toujours "quatre étoiles" au total en Bourgogne, a souligné Dominique Loiseau.

Le monde de la gastronomie a découvert lundi le palmarès du guide Michelin des meilleurs restaurants de France, encore sous le choc après le suicide présumé d'un autre chef, le Franco-Suisse Benoît Violier, à la tête du Restaurant de l'Hôtel de Ville à Crissier (Suisse).

mb/ppy/blb/pt