NOUVELLES
01/02/2016 07:25 EST | Actualisé 01/02/2017 00:12 EST

Africains d'Europe: Iheanacho se fait un nom

Kelechi Iheanacho, jeune attaquant nigérian de 19 ans, a créé la sensation en inscrivant un triplé pour Manchester City lors d'un week-end où le Sénégalais Cheikh Ndoye (Angers) et le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang (Dortmund) se sont également illustrés.

ANGLETERRE

Kelechi Iheanacho, le jeune attaquant nigérian de 19 ans de Manchester City, a créé la sensation en inscrivant un triplé à Aston Villa (4-0) en Cup. Le show a commencé dès la 4e minute lorsque le gaucher s'est jeté de près pour reprendre un ballon qui traînait dans la surface à la suite d'un corner. Il a ensuite converti un penalty à la 24e minute. Enfin, profitant d'une passe en retrait hasardeuse, il est parti de son camp à la 74e minute et s'est présenté devant le gardien qu'il a trompé avec sang-froid. Deux minutes plus tard, il a ajouté une passe décisive. Le Nigérian pointe désormais à huit buts cette saison, dont six lors de ses huit dernières sorties. "J'ai pris mon temps sur le 3e but et j'ai laissé le gardien me montrer où il allait aller, a-t-il expliqué. Un triplé, c'est une super sensation et j'espère que la suite sera encore meilleure".

Autre Nigérian décisif, Odion Ighalo a débloqué la rencontre à la 89e minute pour Watford contre Nottingham Forest (1-0) alors qu'il n'était entré qu'à la 72e. Le buteur a repris un ballon qui avait été repoussé une première fois et a croisé son tir. Il s'agit de son premier but en Cup, mais surtout le 16e cette saison en 25 matches toutes compétitions confondues.

Bertrand Traoré, jeune milieu offensif burkinabè, a disputé son 5e match sous les couleurs de Chelsea et inscrit son 1er but contre MK Dons en Coupe (5-1). Entré à la 57e minute, le joueur de 20 ans, prêté au Vitesse Arnhem (Pays-Bas) ces deux dernières saisons, a marqué le dernier but des Blues d'un plat du pied gauche précis sur une passe en retrait.

FRANCE

Si Angers est remonté sur le podium en surclassant le 2e, Monaco (3-0), c'est largement grâce à deux Africains: son capitaine sénégalais Cheikh Ndoye, pourtant milieu relayeur, a inscrit un doublé pour totaliser 7 buts en championnat, et a délivré une passe décisive, fût-elle involontaire, à destination de la recrue guinéenne Mohamed Yattara pour tuer le match.

Deux autres Africains se sont signalés par un doublé. Le Malien Cheikh Diabaté a mis Bordeaux sur la voie du carton contre Rennes (4-0), et compte désormais 5 buts en Ligue 1, tous inscrits lors des quatre dernières journées. Autre double buteur, bien moins habituel: Zargo Touré, défenseur central sénégalais, a inscrit deux buts identiques pour Lorient, des têtes sur corner aux 15e et 51e minutes face à Reims (2-0).

ALLEMAGNE

Et deux qui font vingt: Pierre-Emerick Aubameyang a permis à Dortmund de battre Ingolstadt (2-0) sur un doublé qui lui fait atteindre la barre des 20 buts en Bundesliga, dont il est le meilleur artificier. Le capitaine de l'équipe du Gabon, élu meilleur joueur africain de l'année 2015, peut encore viser le record national de Gerd Müller (40 réalisations en 1971-1972). Toutes compétitions confondues, l'ex-Stéphanois en est à 29 buts.

Salomon Kalou a pour sa part atteint la barre des 10 buts en marquant une fois à Brême, où son Hertha a pris un point (3-3). Les Berlinois sont 3e.

ITALIE

Godfred Donsah s'est mis en évidence avec Bologne: le milieu ghanéen a d'abord offert une passe décisive au François Anthony Mounier (12e), puis a lui-même doublé la mise (24e).

ESPAGNE

Morne week-end pour les Africains de la Liga: aucun ne s'est distingué, et les habitués de la rubrique, comme le Congolais (RDC) de Villarreal Cédric Bakambu ou le Marocain de Grenade Youssef El-Arabi, ont tous raté leurs occasions.

bur-cd-jed-ybl/dhe