NOUVELLES
31/01/2016 06:51 EST | Actualisé 31/01/2017 00:12 EST

Tournoi - Fiche d'identité: Italie

ITALIE

Entraîneur: Jacques Brunel (FRA, depuis octobre 2011)

Capitaine: Sergio Parisse (32 ans, 114 sélections, troisième ligne, Stade Français/FRA)

Palmarès: aucune victoire

Tournoi-2015: 5e (une victoire, cinq défaites)

Le contexte: Pour le dernier Tournoi de Jacques Brunel en tant que sélectionneur, l'Italie arrive très remaniée par rapport à la Coupe du Monde. Entre les blessés et ceux qui ont choisi de se mettre en retrait, définitivement ou pas, c'est presque la moitié du groupe présent en Angleterre qui ne participera pas au Tournoi. Brunel a donc fait appel à 10 débutants, dont trois jouent en Eccellenza, le championnat d'Italie. Le technicien français enregistre également les retours d'éléments importants comme le deuxième ligne George Biagi, le centre Giulio Bisegni et l'ouvreur d'origine néo-zélandaise Kelly Haimona. Après un Tournoi-2013 réussi avec des succès sur l'Irlande et la France, les Azzurri ont replongé, avec une seule victoire lors des deux éditions suivantes, l'année dernière en Ecosse. La Coupe du monde n'a pas montré de progression (victoires contre la Roumanie et le Canada, défaites contre la France et l'Irlande) et les Italiens s'attendent à un Tournoi compliqué, avec trois déplacements et des débuts contre la France et l'Angleterre, les deux bêtes blessées de la Coupe du monde.

Le joueur à suivre: Edoardo Gori (demi de mêlée). Derrière l'incontournable capitaine Sergio Parisse et quelques figures comme le talonneur Leonardo Ghiraldini (absent pour les deux premiers matches) ou le pilier Martin Castrogiovanni, il fait partie, à seulement 25 ans, des cadres de cette équipe. Avec presque 50 sélections (47) et déjà deux Coupes du monde disputées, Brunel attend désormais de lui qu'il assume plus de responsabilités et de "leadership", ce qu'il a commencé à faire lors du dernier Mondial en Angleterre. Alors que l'Italie peine à trouver des éléments forts en charnière depuis les retraites du demi de mêlée Alessandro Troncon et de l'ouvreur Diego Dominguez, il peut représenter le présent et l'avenir.

L'objectif: Sergio Parisse (capitaine): "On espère pouvoir être la surprise du Tournoi. Mais je pense qu'il ne sert à rien de trop parler et de créer de fausses attentes. C'est une compétition difficile et nous sommes une équipe qui n'a pas le potentiel pour la gagner. Mais en jouant à notre meilleur niveau, nous pouvons mettre en difficulté tous nos adversaires."

L'équipe-type: McLean - Pratichetti, Campagnaro, Garcia, L. Sarto - (o) Canna, (m) Gori - Zanni, Parisse (cap.), Minto - Biagi, Fuser - Castrogiovanni, Ghiraldini, Zanusso

stt/nk/tba