NOUVELLES
31/01/2016 06:59 EST | Actualisé 31/01/2017 00:12 EST

Tournoi - Fiche d'identité: Irlande

IRLANDE

Entraîneur: Joe Schmidt (NZL, depuis juillet 2013)

Capitaine: Rory Best (33 ans, 89 sélections, talonneur, Ulster)

Palmarès: 13 victoires

2 Grands Chelems (1948, 2009)

Tournoi-2015: 1er (4 victoires, 1 défaite)

Le contexte. Double tenant du titre, le XV du Trèfle n'aborde pas au mieux le Tournoi après une Coupe du monde 2015 où il n'est, encore une fois, pas parvenu à atteindre le dernier carré (défaite contre l'Argentine en quart de finale) alors que la route semblait dégagée. En cause, de nombreuses absences sur blessure, pour toute la compétition (Bowe, Henderson, O'Mahony) ou le début (Healy, Ross), l'état de forme incertain de l'ouvreur vedette Jonathan Sexton, victime fin janvier d'une énième commotion cérébrale, et le vide laissé par la retraite internationale de l'emblématique capitaine Paul O'Connell. Surtout, les provinces irlandaises accusent un net déclin, après avoir failli, pour la première fois depuis la saison 1997-1998, à placer l'un de leurs représentants en quarts de finale de la Coupe d'Europe au printemps prochain. Avec en plus un calendrier compliqué les années paires (déplacements en Angleterre et en France), les raisons de s'inquiéter sont nombreuses. Mais gare à ne pas sous-estimer les ressources d'un XV d'Irlande rodé à jouer ensemble depuis plusieurs années et parfaitement réglé tactiquement par son sélectionneur Joe Schmidt, en poste depuis deux ans et demi.

Le joueur à suivre: Jonathan Sexton. Revenu au pays à l'intersaison après un exil de deux saisons décevant au Racing 92, l'enfant chéri de l'Irlande n'a pour le moment pas justifié les attentes que son retour avait suscitées. Brouillon avec le Leinster, Sexton (30 ans, 59 sél.) a également été victime fin janvier d'une nouvelle commotion cérébrale. Si l'ouvreur, a été déclaré apte, les interrogations autour de sa fragilité n'ont pas disparu.

L'objectif. Joe Schmidt (sélectionneur): "J'ai hâte de voir comment les nouveaux s'intègrent. (...) Je préfère ne pas me prononcer sur qui est favori ou pas, les chances de chacun. Mon sentiment, c'est qu'on a des petits trucs à revoir mais on n'a eu pour l'instant qu'un seul réel entraînement."

L'équipe-type: R. Kearney - Zebo, Earls, Henshaw, D. Kearney - (o) Sexton, (m) Murray - Henry, Heaslip, O'Brien - Ryan, Toner - Ross, Best (cap.), Healy

nk/dmk