NOUVELLES
31/01/2016 01:46 EST | Actualisé 31/01/2017 00:12 EST

Moscou: au moins douze morts dans l'incendie d'une usine

Au moins douze personnes, dont trois enfants, sont mortes dans l'incendie d'une usine de l'est de Moscou dont le toit s'est effondré, ont annoncé les autorités russes dimanche.

"Une zone de 3.000 m2 s'est embrasée dans l'un des bâtiments industriels de la rue Stromynka, à Moscou, provoquant l'effondrement du toit", a indiqué dans un communiqué la section locale du comité d'enquête.

"Douze corps ont été retrouvés", a déclaré la porte-parole du ministère des situations d'urgence, Oksana Zolotova, à l'agence de presse TASS. Le ministère avait dans un premier temps affirmé qu'il n'y avait pas de victime mortelle, avant que les enquêteurs n'annoncent la découverte de corps sans vie sur le site. Un précédent bilan faisait état de 11 morts.

Les victimes sont probablement des travailleurs immigrés employés à l'usine et qui vivaient sur place, selon les autorités.

"Trois enfants ont été tués, dont un bébé", a affirmé sur Twitter le commissaire russe aux droits de l'enfant, Pavel Astakhov. "Les premiers indices suggèrent que les migrants vivaient sur leur lieu de travail, dont certains avec leurs enfants", a également écrit le responsable.

Le feu s'est déclenché pour des raisons encore inconnues samedi vers 18H00 GMT et n'a été éteint qu'environ cinq heures plus tard, ont encore indiqué les enquêteurs.

Le comité d'enquête russe a annoncé avoir ouvert une enquête criminelle pour déterminer si l'incendie était la conséquence d'une négligence ou s'il avait été volontairement déclenché.

gtf/pyv/at