NOUVELLES
31/01/2016 08:38 EST | Actualisé 31/01/2016 09:50 EST

Corey Perry marque et la section Pacifique gagne le match des étoiles

ASSOCIATED PRESS
Pacific Division forward Daniel Sedin (22), of the Vancouver Canucks, celebrates with Drew Doughty (8), of the Los Angeles Kings, and Corey Perry (10), of the Anaheim Ducks, after Sedin scored against Central Division goalie Devan Dubnyk (40), of the Minnesota Wild, during an NHL hockey All-Star semifinal round game Sunday, Jan. 31, 2016, in Nashville, Tenn. The Pacific Division won 9-6 to move onto the championship game. (AP Photo/Mark Humphrey)

NASHVILLE _ Corey Perry a été l'unique buteur de la finale et l'équipe de la section Pacifique du capitaine John Scott a remporté le match des étoiles grâce à une victoire de 1-0 contre la section Atlantique, dimanche.

Scott, qui avait été élu capitaine de la section Pacifique par les partisans et dont la participation à la rencontre avait créé une controverse, s'est retrouvé sous les projecteurs et il a brillé.

Le dur à cuire, qui a été échangé au Canadien de Montréal par les Coyotes de l'Arizona il y a quelques semaines, a marqué deux buts en demi-finale et a finalement été élu joueur par excellence de la rencontre par les partisans.

"Je suis certain qu'il a gagné le coeur de beaucoup de personnes et qu'il a encore plus de partisans", a déclaré l'ancien coéquipier de Scott chez les Blackhawks de Chicago, Patrick Kane.

Après la rencontre, des joueurs ont soulevé Scott, un colosse de six pieds huit pouces, sur leurs épaules. Pendant que les spectateurs scandaient "MVP" (pour le joueur par excellence), l'annonceur-maison a annoncé le gagnant de l'honneur et Scott a reçu les clés d'une voiture Honda.

Scott a ensuite posé pour une photo avec ses 10 coéquipiers derrière un chèque d'un million $ pour leur victoire.

"Je pense que c'est le meilleur résultat possible. Nous avons eu un bon week-end. C'est super d'avoir gagné", a dit Scott, auteur de cinq buts en 285 matchs en carrière dans la LNH.

En finale, Perry a ouvert la marque après 3:38 de jeu en deuxième période. Lors d'une descente à deux contre un, l'ailier des Ducks d'Anaheim a décidé de tirer et il a déjoué le gardien Ben Bishop du côté du bâton.

La section métropolitaine a remplacé Bishop par un attaquant supplémentaire en fin de rencontre, mais John Gibson a fermé la porte.

Gibson a effectué sept arrêts, tandis que Jonathan Quick a été parfait contre 10 lancers en première période.

Bishop a accordé un but sur quatre lancers. Roberto Luongo avait stoppé les 12 tirs dirigés vers lui en première période.

Les exploits offensifs de Scott avaient aidé son équipe à atteindre la finale avec une victoire de 9-6 contre la section centrale, en demi-finale.

Scott avait inscrit un premier but après 47 secondes de jeu en demi-finale, avant de creuser l'écart à 5-3 pendant la deuxième période de 10 minutes. Scott avait aussi appliqué la seule mise en échec du week-end, quand il avait plaqué Kane.

Kane avait touché la cible quelques instants plus tard et avait jeté les gants devant Scott, simulant une bataille avant d'éclater de rire.

Pour sa part, P.K. Subban avait inscrit le but gagnant dans la victoire de 4-3 de la section Atlantique contre la section métropolitaine.

Les matchs étaient disputés à trois contre trois. Chaque rencontre était composée de deux périodes de 10 minutes et les punitions duraient seulement une minute. Les équipes changeaient de côté entre les périodes et les gardiens étaient remplacés.

L'Association de l'Est avait obtenu le privilège de jouer son match en premier en vertu de sa victoire lors du concours d'habiletés, samedi soir.

Galerie photo Le hockey du bon vieux temps Voyez les images