NOUVELLES
31/01/2016 10:22 EST | Actualisé 31/01/2017 00:12 EST

Le festival du film fantastique de Gérardmer couronne l'Américain S. Craig Zahler

La 23ème édition du Festival du film fantastique de Gérardmer (Vosges) a couronné dimanche le film "Bone Tomahawak" du réalisateur américain S. Craig Zahler, un western qui bascule à mi-course dans le fantastique.

Premier long métrage de S. Craig Zahler, "Bone Tomahawak" a reçu le Grand Prix du festival.

"Au début, le film a plutôt les codes du western mais au bout d'une heure et demie, un +twist+ très impressionnant le fait basculer dans le fantastique", a expliqué à l'AFP le directeur du festival, Bruno Barde, saluant "un grand film populaire".

Le jury pour les longs métrages était présidé cette année par le réalisateur français Claude Lelouch.

Sur les dix films en compétition, quatre étaient des premiers films.

Le prix du jury a été décerné, ex aequo, à "Evolution" de la Française Lucile Hadzihalilovic et à "Jeruzalem" des Israéliens Doron et Yoav Paz.

L'année dernière, le festival avait couronné "It Follows", de David Robert Mitchell, un film sur la jeunesse et la sexualité.

Successeur du festival d'Avoriaz, le festival international du film fantastique de Gérardmer s'est installé dans la station de ski vosgienne en 1994. Il s'est depuis hissé jusqu'à devenir la plus grande manifestation de cinéma fantastique en Europe.

bra/yo/mct