NOUVELLES
31/01/2016 10:29 EST | Actualisé 31/01/2017 00:12 EST

La relation entre les joueurs de la NFL et leurs médecins n'est pas saine

De nombreux joueurs de la NFL croient que le personnel médical des équipes n'a pas à coeur l'intérêt fondamental des athlètes lorsque les médecins doivent se prononcer sur la sécurité et l'état santé des joueurs. 

Selon un sondage de l'Associated Press, moins de la moitié des joueurs interrogés ( 47 joueurs) font ce constat à propos du traitement médical qui leur est réservé par leur équipe. 39 athlètes affirment que les intérêts du joueur ne sont pas toujours la priorité tandis que 14 ont refusé de répondre à la question ou on dit ne pas savoir.

Antonio Smith, qui n'a manqué qu'un seul match durant sa carrière au sein de quatre équipes différentes, avoue qu'il paie pour les services de ses propres médecins.

« Vous devez vous développer un bon système, dit le joueur des Broncos. Avec des chiropraticiens, massothérapeutes et thérapeutes. Il faut prendre soin de son corps. Vous devez le faire. Si l'équipe ne fournit pas les services, il faut investir dans son corps. »

Étant donné qu'environ 70 pour cent des joueurs interrogés tiennent pour acquis qu'il est presque impossible d'éviter les blessures dans la NFL. Ces athlètes présument donc qu'il faut accorder une importance primordiale à la gestion et à la prévention des blessures.

Selon quelques joueurs cités dans ce rapport, le métier de médecin d'équipe est propice au conflit d'intérêts et le personnel médical ressent la pression de précipiter le retour au jeu du joueur. Un autre affirme que « tout le monde sait » que la qualité des soins dépend de la taille du salaire de l'athlète...