NOUVELLES
31/01/2016 02:57 EST | Actualisé 31/01/2017 00:12 EST

L'UA s'inquiète de la progression de l'EI en Libye, nomme un groupe de contact

L'Union africaine, réunie en sommet à Addis Abeba, a désigné dimanche un groupe de cinq chefs d'Etat pour aider à la formation d'un gouvernement d'union nationale en Libye et tenter ainsi de contrer la progression du groupe Etat islamique dans ce pays en proie en chaos.

"Le soi-disant IS (groupe Etat islamique) se propage vers l'est de la Libye, frappant les installations pétrolières comme à Ras Lanouf et souhaitant élargir sa présence dans ce pays, y compris au sud", a rappelé dimanche à la presse le Commissaire Paix et Sécurité de l'UA Smaïl Chergui.

"C'est un aspect qui nous préoccupe tous et qui commande une action vigoureuse mais nous ne pouvons le faire que si nous avons un gouvernement en place et des forces libyennes que nous pourrons à ce moment-là encadrer, équiper", a-t-il expliqué.

La Libye, où de nombreux groupes et milices se disputent le pouvoir, est en proie au chaos depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011. Cette situation a permis à l'EI de s'établir et de prendre le contrôle de Syrte, à 450 km à l'est de Tripoli, et ses environs.

Après un laborieux processus de négociations lancé par l'ONU il y a un an, un accord sur un gouvernement d'union a été signé mi-décembre au Maroc. Il a toutefois été rejeté lundi, dans sa forme actuelle, par le Parlement internationalement reconnu de Tobrouk.

"Nous ne croyons pas pour le moment à une solution militaire pour la crise libyenne. Cela compliquerait davantage la donne", a déclaré M. Chergui.

"Les chefs d'Etat ont décidé de relancer le groupe de contact de haut niveau sur la Libye qui sera composé de cinq chefs d'Etat, pour prêter main forte aux efforts en cours", a-t-il annoncé.

On ignore en l'état la composition de ce groupe.

Les chefs d'Etat africains ont également nommé l'ancien président tanzanien Jakaya Kikwete nouvel envoyé spécial de l'UA sur la Libye, qui succède ainsi à l'ex-Premier ministre djiboutien Dileita Mohamed Dileita.

str-pjm/fal/fra