NOUVELLES
31/01/2016 09:46 EST | Actualisé 31/01/2017 00:12 EST

Jérusalem: trois adolescents israéliens inculpés pour des graffitis antichrétiens

La justice israélienne a inculpé dimanche trois adolescents juifs pour avoir vandalisé des lieux de culte chrétiens à Jérusalem, a indiqué le ministère de la Justice.

Deux suspects sont accusés d'avoir inscrit le 16 janvier des slogans haineux sur les murs de la via Dolorosa, avant d'être rejoints par le troisième vandalisant un mur de l'abbaye de la Dormition.

La via Dolorosa est une ruelle pavée de la Vieille ville de Jérusalem empruntée par Jésus le jour de sa crucifixion selon la tradition chrétienne. L'abbaye de la Dormition a été érigée sur les lieux où, selon la tradition chrétienne, Marie, la mère de Jésus, serait entrée dans le sommeil éternel. Elle est voisine du Cénacle, où aurait eu lieu le dernier repas de Jésus avec les apôtres.

Parmi les graffitis inscrits en hébreux figurent "Mort aux incroyants chrétiens, ennemis d'Israël" ou "Les chrétiens en enfer", a précisé le ministère de la Justice dans un communiqué.

Les trois adolescents, âgés entre 15 et 16 ans, ont été arrêtés le 20 janvier et inculpés dimanche par un tribunal pour mineurs pour "vandalisme motivé par une hostilité religieuse et offense à la religion", a indiqué la même source.

Ils ont commis ces actes dans le but de "heurter la foi et sentiments religieux des chrétiens et terroriser ceux qui habitent et visitent l'abbaye", a ajouté le ministère.

Depuis des années, des activistes d'extrême droite ou des colons israéliens se livrent en Israël et dans les Territoires palestiniens, sous l'appellation du "Prix à payer", à des agressions et des actes de vandalisme contre des Palestiniens, des Arabes israéliens, des lieux de culte musulmans et chrétiens.

jjm/nbz/feb